★ Le forum officiel de l'Association 프랑스 엘프 Line ★
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9

avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:42

Bon, bon, bon. Je me décide à poster ma fic ici après que Mizuki m'ait poussée à le faire. Razz Il faut savoir que ce n'est pas non plus une fic très recherchée, je l'ai écrite au départ pour deux raisons : m'adapter au fandom Suju et pour faire plaisir à mes amies. =)

J'écris depuis cinq ans, donc j'espère avoir développé un style qui m'est propre, mais je ne pourrais pas vous le dire parce que je suis très critique envers moi-même. x)

La fic est en G par prévention : mais il peut y avoir un langage parfois un peu cru et/ou des scènes un peu plus détaillées sans aller jusqu'au lime. Relations Yaoi, parce que oui, il y en aura, même s'il y aura aussi des relations hétérosexuelles. Romance, amitié, parce que la fic tournera autour de ces idées-là.

Je dois préciser d'autres trucs. x) L'histoire se passe en juillet 2011. Mais dans ma fic, les Suju ont sorti Mr Simple en mai et ont fait la promo jusqu'en juin. x) Sinooon... Je vous dirais si d'autres trucs me reviennent. x)

Le résumé maintenant, même si je suis une brêle en résumé, c'est que je déteste le plus faire. x)

Miss Simple
    "Émissions, radios, shows... C’est décidé, les Super Junior ont vraiment besoin de vacances ! C'est pourquoi leur manager décide de les envoyer chez une de ses amis, en France. C'est parti pour deux mois de tranquillité ! Sauf que lorsqu'on est un Super Junior, le mot "tranquillité", on ne connaît pas…"


Dernière édition par Eriam le Dim 28 Oct - 19:37, édité 5 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:42

Chapitre 1 : #Callista

Son corps se courba en arrière, ses bras vinrent former un rond parfait. Elle se redressa gracieusement et se laissa entraîner dans ses mouvements. Aucune musique ne résonnait dans la pièce, mais elle avait le rythme dans tout son corps. Un, deux, trois, quatre. Elle glissa sa jambe droite devant elle, se plia dans le même temps. Cinq, six, sept et huit. Elle se releva rapidement, enchaîna une dernière arabesque.

Et ses paupières se soulevèrent, dévoilant deux pupilles aussi vertes que l’émeraude. Callista sourit, récupérant ses affaires, et sortit de la pièce. Elle ferma la salle de danse derrière elle, puis descendit le chemin qui traversait le parc pour aller poser les clés sur le comptoir de l’accueil.

Elle avait été heureuse de pouvoir s’entraîner cet après-midi-là. Avec le Bac qui approchait, elle avait dû stopper la danse au profit des révisions. Mais sa passion lui manquait. Et pouvoir sentir ses muscles se ployer à nouveau lui donnait un regain d’énergie. La jeune femme se dépêcha d’atteindre son bus, histoire qu’il ne parte pas sans elle.

Elle s’installa au fond et sortit son portable qu’elle avait coupé pendant quatre heures pour être tranquille. Elle laissa les messages de ses amies de côté, elle pourrait s’occuper d’elles plus tard, pour se concentrer sur celui de sa mère. Si celle-ci lui envoyait un, ce n’était pas anodin.

‘Je sais que tu t’entraînes, mais je voulais te dire qu’une surprise t’attendait à la maison. Et je dois t’annoncer quelque chose.’

Callista fronça les sourcils. Elle espérait que ce n’était rien de grave. Sa mère l’aurait probablement appelée si cela avait été urgent, mais elle ne pouvait s’empêcher d’être inquiète. Depuis la mort de son père, six ans auparavant, elle voulait à tout prix préserver sa mère, parfois excessivement.

L’arrêt du bus la sortit de ses pensées et elle se leva pour descendre. Habitant en périphérie de la ville, elle avait encore un quart d’heure de marche, mais elle y était désormais habituée.

Elle enfila son sweat pour ne pas laisser ses muscles de refroidir et enfonça ses écouteurs dans ses oreilles. Comme depuis quatre ans, un seul type de musique lui convenait : la K-Pop. Et si elle écoutait toutes sortes de groupes, elle avait son favori. Super Junior.

Elle n’était cependant pas une de ces fans hystériques qui s’intéressaient simplement à leur beauté, à leurs corps –à se damner elle le reconnaissait– ou à leur musique sans qu’elles n’y comprennent rien, comme bon nombre de ses camarades françaises. Non, l’avantage de Callista était d’être d’origine coréenne et donc de maîtriser parfaitement la langue depuis son plus jeune âge.

Ce qu’elle aimait chez les Super Junior, c’était la force qu’ils transmettaient à travers chacune de leurs chansons. Ils ne chantaient pas pour gagner de l’argent et devenir populaires. Ils donnaient vie à leurs notes.

Leurs voix pouvaient vous entraîner dans un tourbillon de frissons. Leur manière de se mouvoir allait bien au-delà de la simple danse. Pour Callista, il n’existait pas de mots pour décrire ce qu’elle ressentait lorsqu’elle les écoutait. C’était eux, les Super Junior, qui lui avaient redonné le goût à la danse lorsqu’elle avait perdu son père.

Elle était tellement plongée dans ses pensées qu’elle ne remarqua pas le chemin passer et se réveilla une fois arrivée devant sa porte. Elle pénétra chez elle, retirant son sweat, afin de ne pas se retrouver étouffée dans la chaleur ambiante qui y régnait.

« Je suis rentrée !

- On est dans le salon ! s’exclama sa mère. »

« On » ? Pourtant sa petite sœur devait encore se trouver à la piscine, pour son cours de natation. Callista resta un bref instant perplexe dans le couloir, puis elle repensa à la fameuse surprise. Etait-ce alors une personne ?

Un pressentiment envahit la jeune fille et elle se hâta vers le salon. A peine y eut-elle posé un pied qu’un grand sourire éclaira son visage et elle se jeta dans les bras de la personne qui s’était assise à côté de sa mère.

« Je m’en doutais ! Elle éclata de rire. Je suis tellement heureuse de te revoir. »

L’homme qui la tenait ne dit rien, mais la resserra contre lui. Puis au bout de quelques secondes, il la relâcha et glissa une des mèches de cheveux de Callista derrière son oreille.

« Moi aussi ma princesse. »

Lee Jinsong était le meilleur ami de sa mère. Il habitait en Corée du Sud et ne pouvait venir les voir pratiquement qu’une fois par an. C’était donc à chaque fois un moment de fête. Pourtant, Callista se demanda ce qu’il faisait là, puisqu’il était venu pour Noël, six mois auparavant. Il sembla comprendre la question dans ses yeux, car il sourit et l’invita à s’assoir.

Ce fut pourtant sa mère qui se tourna vers elle pour tout lui expliquer. Soonah Sinclair avait beau vivre en France depuis plus de vingt ans et maîtriser parfaitement la langue, elle ne pouvait se résoudre à abandonner sa langue maternelle. Surtout depuis la mort de son mari.

Le coréen était désormais pratiqué en continu dans la maison des Sinclair, sauf lorsque des amis de ses deux filles venaient leur rendre visite. C’est pourquoi Callista et sa sœur, Allys, parlaient couramment le Français et le Coréen.

« Tu l’as bien compris, si Jin est là, ce n’est pas sans raison. Et si nous voulons t’en parler, c’est parce que cela concerne cet été et la maison. »

La jeune femme regarda sa mère sans comprendre. Cet été, elle était censée être seule pendant deux mois, puisque sa mère et sa sœur partaient en vacances dans le sud, chez la sœur de son défunt père avec qui Soonah s’entendait très bien.

Si Callista ne venait pas, c’était seulement parce qu’avec son bac, elle allait être complètement épuisée et préférait se reposer chez elle. Voyant qu’elle était encore plus perdue, Jin prit la parole à son tour.

« Comme tu le sais, je travaille dans le monde de la musique en Corée. En fait, plus précisement, je suis manager d’un groupe d’idoles. Il planta son regard dans celui de sa filleule et lâcha sa bombe. Je suis le manager des Super Junior, Calli.

- Quoi ?! S’exclama-t-elle en se relevant, tout à fait réveillée désormais. C’est une plaisanterie ? »

Elle s’était relevée d’un bond et observait son parrain, les yeux grands ouverts, cherchant la moindre trace de blague. Et à son grand damne, elle n’en trouva aucune. Pourquoi le lui avait-il caché tout ce temps ? Ce n’était pas comme si elle allait lui demander quoique ce soit. Elle était blessée par ce manque de confiance. Il parut le comprendre, car il se leva à son tour pour la prendre dans ses bras et la serrer contre lui.

« Ce n’est pas contre toi ma princesse. C’est une habitude que j’ai prise. Même ta mère n’était pas au courant, je le lui ai appris en début d’après-midi.

- Mais alors, pourquoi nous le dire maintenant ?

- Parce que l’annonce qu’on a à te faire a un rapport avec eux. »

Callista soupira lourdement er se rassit sur le canapé, en se détachant de Jinsong.

« Arrêtez de tourner autour du pot. Je comprendre de quoi vous me parlez.

- Bien évidemment. Je vais tout t’expliquer. Comme je te l’ai dit, je suis le manager des Super Junior. Je m’occupe de gérer leur vie active, mais aussi leur bien-être. Et celui-ci n’est pas au top, c’est le moins que l’on puisse dire. Avec le Super Show 3, le SM Town World Live, leur cinquième album, les émissions, les shows, les radios… Ils sont complètement épuisés. Des vacances, c’est devenu vital pour eux. Sauf que n’importe où en Asie, ils seraient harcelés. Et dans une grande ville, on les reconnaîtrait. C’est pourquoi j’ai pensé à ici.

- Ici… En France ?

- Ici, chez vous. »

Callista ouvrit grand les yeux –une habitude décidément– et sa bouche forma un « o ». La phrase tournait en boucle dans sa tête et il lui fallut quelques secondes pour réaliser. C’était son soir ! Elle le fit d’ailleurs remarquer à son parrain.

« Je sais, je sais. Mais je n’avais aucune idée de ta réaction.

- Je ne suis pas une fan hystérique Jin.

- J’en ai conscience Calli. Mais tu me vois t’annoncer autour de la dinde de Noël que c’est moi qui gère le groupe qui t’a permis de t’en sortir à la mort de ton père ?

- … Tu as raison. »

Il lui sourit et la prit encore une fois dans ses bras, comme pour la remercier. Elle sourit à son tour et profita de l’étreinte. Elle ne pouvait en vouloir à Jinsong qui ne pensait pas à mal.

« Sinon, pour en revenir à cet été, glissa sa mère.

- Oui, oui ! S’exclama Jin en lâchant sa filleule.

- Comme nous partons ta sœur et moi, tu seras seule à les gérer, sans devoir te disputer toutes les trois secondes avec Allys.

- Ok… Donc je dois gérer des mecs qui ont jusqu’à dix ans de plus que moi ? Répéta-t-elle dubitative, en ignorant volontairement la référence à ses colères plus que fréquentes avec sa petite sœur.

- Oui, acquiesça son parrain. Je sais que tu es plus jeune qu’eux, mais si tu pouvais leur montrer ce qu’il y a à voir par ici, t’occuper d’eux… Vérifier qu’ils ne font de trop grosses conneries aussi.

- On dirait que tu parles de gamins de cinq ans !

- Oh, parfois, ils n’en sont pas loin… ricana Jinsong.

- Ils arrivent le cinq juillet, vers quatorze heures. Le jour où ta sœur et moi nous partons. Comme ça, je pourrais leur montrer la maison et la ville.

- Je ne suis pas là le cinq juillet. Enfin, je serais là pour leur arrivée, mais je pars vers quinze heures pour aller voir les résultats du bac. Puis avec les filles, on se fait une sortie en ville.

- Ce n’est pas grave ? J’en profiterais pour tout leur expliquer. Et avec le décalage horaire, ils seront probablement fatigués. »

Callista acquiesça, quelque peu pensive. Ensuite, ils virent certains détails du séjour, avant de glisser sur une conversation plus personnelle, sur des anecdotes de l’enfance de Soonah et Jinsong, comme à chaque fois que le Coréen venait leur rendre visite.

Si l’annonce particulière à laquelle avait eu le droit Callista ce soir-là resta dans un coin de son esprit, elle put passer une excellente soirée. Même si une pointe d’excitation était apparue dans son cœur.


Dernière édition par Eriam le Mar 24 Juil - 20:46, édité 2 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:42

Chapitre 2 : #Kyuhyun

Kyuhyun s’avachit sans aucune grâce dans le van qui les attendait devant l’aéroport. Il retira son bonnet et ses lunettes de soleil qui le faisaient étouffer sous la chaleur qui régnait. Peu à peu, les autres membres le rejoignirent en discutant, même si on sentait de la lassitude dans chacun de leur mouvement.

Ils s’installèrent à leur tour, enlevant tout le surplus qui les couvrait. Jinsong leur avait demandé de se cacher plus que d’habitude, afin d’être sûr qu’ils ne soient absolument pas reconnues : il avait dans l’optique de faire passer des vacances extrêmement tranquilles à ses « garçons » – qui étaient tous adultes soit-dit-en-passant.

Le premier qui faisait un geste de travers se risquait à recevoir un regard meurtrier du manager. Ils restèrent donc silencieux lorsque Jin s’installa à son tour dans le van. Il soupira, tout en programmant le GPS pour être sûr de la route à suivre.

« Il ne nous reste qu’une heure de route. Ensuite, vous pourrez vous reposer. »

Les dix idoles soupirèrent de soulagement, mais en même temps une pointe de curiosité surgit. Kyuhyun ouvrit les yeux pour observer son manager. Jinsong leur avait simplement dit que les vacances se dérouleraient en France, mais ils ne savaient pas où exactement.

Une heure… Ce n’était rien comparé aux dix heures d’avion, mais le maknae trouva que c’était déjà trop long. La batterie de sa PSP l’avait lâché avant d’arriver et son voisin, qui se trouvait être Yesung, dormait à poings fermés. Il soupira à nouveau et se cala dans son siège, tentant de trouver le sommeil lui aussi, même s’il savait qu’il n’y arriverait pas.

Il sortit de ses pensées lorsqu’il vit le van s’enfoncer dans des petites routes. Là, on était loin de la ville. Il se redressa, sa curiosité reprenant le dessus sur son ennui, et vit Sungmin juste devant lui faire la même chose. Ils se sourirent d’excitation, puis reportèrent leur attention sur la route.

Le van venait de pénétrer sur une allée de gravillons blancs qui poursuivait son chemin le long d’un grand jardin, ou d’un petit parc. Il s’arrêta enfin devant une maison imposante sur trois étages, mais dégageant une ambiance assez majestueuse avec son crépi aussi blanc que le sol et son toit aux tuiles noires.

« On est arrivé, tout le monde descend ! »

Kyhyun fut l’un des derniers à sortir du véhicule, étant l’un des premiers à être entré. Il observa la maison avec curiosité, tout en sentant une certaine forme de joie l’envahir. L’endroit était calme, parfait pour des vacances tranquilles.

Une femme apparut sur le seuil de la porte, avce un grand sourire. A leur grande surprise, leur manager, qu’ils n’avaient jamais vu avec une femme, vint l’enlacer tendrement. Puis celle-ci se tourna vers es dix jeunes hommes et leur sourit, en inclinant la tête.

« Bienvenue en France. »

Ils la remercièrent tous en s’inclinant et en souriant eux aussi.

« Je vous présente Soonah Sinclair, une très bonne amie. C’est chez elle que vous allez passer les vacances. »

Alors que Soonah ouvrait la bouche, sûrement pour leur expliquer exactement comme cela allait se passer, un cri aigu déchira l’air. Les Suju ne purent s’empêcher de sursauter violemment, tandis que Jinsong se contentait de rigoler doucement et que Soonah levait les yeux au ciel.

Une jeune fille apparut en courant, avec un air terrorisé. Kyuhyun lui donnait dans les douze-treize ans, tant elle était menue. De longs cheveux noirs retombaient en boucles le long de son dos et ses yeux en amande laissaient transparaître deux billes aussi sombres que sa chevelure.

Lorsqu’elle aperçut le groupe, elle se dirigea sans hésiter vers eux. Sans s’arrêter, elle se cacha derrière Leeteuk qui la regarda faire les yeux grands ouverts.

« Eh, mais qu’est-ce que…

- ALLYYYYYYYS !! »

Un nouveau sursautement les prit, alors que cette fois-ci le cri fut vibrant de colère. Une jeune femme sortit à son tour de la demeure et comme pour la plus jeune, Kyuhyun l’observa. Elle était fine elle aussi, mais des formes plus que correctes ornaient son corps. Ses cheveux étaient également longs, mais complètement lisses et d’un brun chocolat. Quant à ses yeux d’un vert encore plus intense que l’émeraude, ils le fascinèrent. Personne en Corée ne possédait une telle couleur.

Malgré lui, le maknae détacha son regard de la jeune femme pour le reporter sur la scène qui se jouait. La plus fine, Allys à ce qu’il avait compris, était toujours cachée derrière Leeteuk, qu’elle tenait comme bouclier. Kyuhyun eut un sourire narquois qui se refléta sur le visage de la plus grande. Celle-ci s’approcha du groupe, lentement, comme pour ne pas effrayer sa proie.

« C’est lâche d’utiliser Leeteuk, Allys.

- M’en fous ! J’ai un bouclier maintenant !

- Sois gentille et laisse ce pauvre leader… soupira la brune en levant les yeux au ciel.

- Jamais ! »

La jeune femme plissa ses yeux et sembla abandonner, puisqu’elle fit demi-tour pour entrer dans la maison. Kyuhyun fronça les sourcils. C’était bien trop rapide ! Même pas amusant. Lui qui pensait avoir trouvé quelqu’un de son niveau… Mais à sa grande surprise, il la vit ressortir. Avec une peluche de chat noir entre les mains. Un nouveau cri aigu sortit de la bouche de la plus jeune, faisant grimacer les dix idoles.

« T’as pas osé ?!

- Comme tu peux le constater… Si. »

La grande brune brandit le chat noir devant elle, avec un regard sadique, tandis que la plus jeune restait la bouche grande ouverte.

« Maintenant, tu as le choix. Soit je laisse tomber Mr Poupy par terre, dans le gravillon blanc…

- NOOON !! »

Letteuk grimaça et Kyuhyun plaignit les oreilles de son pauvre leader.

« Soit on fait un échange : Leeteuk et mon portable contre Mr Poupy. »

Allys n’attendit pas une seconde de plus et sortit un Iphone de sa poche pour le poser dans les mains d’un Leeteuk qui semblait toujours aussi perdu. Puis elle poussa lentement vers celle qui détenait le fameux Mr Poupy. Cette dernière fit un grand sourire victorieux et elle attrapa le leader par le poignet pour l’amener près d’elle, avant de ranger son portable dans son short en jean. Enfin, seulement, elle consentit à rendre Mr Poupy à sa propriétaire qui s’éloigna rapidement d’elle.

« C’est bon, vous avez fini ? Demanda Soonah visiblement lasse.

- Oui ! S’exclama la plus grande, le sourire aux lèvres. »

Alors que Leeteuk était toujours aussi pâle, Kyuhyun ricana. Ces vacances s’annonçaient passionnantes !


Dernière édition par Eriam le Mar 24 Juil - 20:45, édité 2 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:43

Chapitre 3 : #Heechul

Heechul retint son éclat de rire du mieux qu’il peut, alors que la scène redevenait enfin calme. Ce n’était pas dans son caractère d’être aussi silencieux, mais il ne voulait pas paraître offensant envers son hôte alors qu’il venait juste d’arriver. Celle-ci s’avança d’ailleurs vers les deux perturbatrices, pour libérer le malheureux leader toujours très pâle.

« Je vous présente donc mes deux filles : Allys, quinze ans et Callista, dix-huit ans. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à supporter les deux ! Allys et moi ne restons pas ici durant ces deux mois. Quant à Callista, si vous l’ignorez suffisamment longtemps, elle se calme.

- Eh ! »

La dénommée Callista croisa les bras en affichant une moue boudeuse. Des rires amusés retentirent et Heechul ne put retenir plus longtemps le sien. Il avait apprécié en arrivant l’ambiance qui s’était dégagée de la demeure, bien différente de l’agitée Séoul.

Maintenant, il savourait l’éloignement de l’ennui. Ils allaient bien rigoler, redevenir des êtres humains à part entière et non simplement de parfaites idoles surveillées à leur moindre mouvement.

« Han, mais il est déjà quatorze heures trente ! S’exclama Callista. Je vais finir de me préparer, je dois filer. Enchantée de vous avoir rencontré ! Conclut-elle en s’inclinant. »

Puis elle fila sous l’œil désespérément blasé de sa mère, rapidement suivie par sa sœur.

« Calli, tu as oublié de … »

Sa voix se perdit peu à peu dans la maison. Jinsong sembla enfin se réveiller et il se tourna vers les dix jeunes hommes.

« Prenez vos bagages les garçons, je pense qu’on va commencer par les chambres.

- Oui, c’est ce que je pensais faire, affirma Soonah. »

Les Suju ne se firent pas prier et ils sortirent tous leurs sacs et valises, avant de suivre Soonah dans la maison. Ils pénétrèrent dans un immense hall, où se situaient plusieurs portes, ainsi qu’une ouverture vers un salon tout au fond et un escalier de bois clair juste sur leur droite.

« Posez vos sacs ici, leur dit Soonah, en désignant un coin de hall. Ce sera plus simple pour visiter les chambres et les choisir. »

Ils acquiescèrent, toujours en silence, et déposèrent leurs affaires toutes ensembles. Jin, lui, ne se remettait pas d’un tel calme. C’était tellement inhabituel venant des Super Junior.

« Bah, vous avez perdu votre langue ? »

Seuls dix regards noirs lui répondirent. Soonah éclata de rire et passa un bras autour des épaules de Jinsong.

« Laisses-les donc ! Ils sont épuisés par leur trajet en avion. Toi, tu y es habitué, pas eux. Allez, ne l’écoutez pas et suivez-moi les garçons. »

Heechul secoua la tête. Si elle prenait l’habitude de Jin de les appeler « les garçons », ils n’allaient pas s’en sortir. Il allait avoir vingt-huit ans tout de même ! Il tira la langue au dos de son manager – c’était de sa faute tout ça ! – mais une tape sur la tête le sortit de ses gamineries.

« Mais Teukiiiiii !

- Compotes-toi correctement, s’il-te-plaît Heechul. J’aimerais autant éviter que Jin nous tue.

- Hmpf. »

Son visage se ferma, pour montrer qu’il boudait. Il suivit tout le monde dans les escaliers, tout de même impatient de voir leurs chambres pour les deux mois à venir. Soonah s’arrêta sur un palier aussi grand que le hall du bas où l’on pouvait voir deux canapés de cuir beige situés en face d’une télé et d’une table-basse près desquelles trônaient une PS3 et une Wii.

Par réflexe, Heechul se tourna vers le maknae : les yeux de Kyuhyun s’étaient mis à briller de manière appuyée. Il ricana, puis reporta son attention sur Soonah qui semblait attendre que tous soient tournés vers elle.

« Nous n’avons que des lits doubles, mais Jin m’a dit que cela ne vous dérangeait pas, commença-t-elle en regardant Leeteuk, comme pour chercher son approbation.

- Oh non, cela nous va très bien, on en a l’habitude.

- D’accord, sourit-elle. Alors il y a quatre chambres, mais comme l’une d’elles est deux plus grande que les autres, il y a deux lits. Je pense que vous devriez vous répartir selon votre dose de sommeil, continua-t-elle. Les deux chambres à gauche se situent près de la salle de bain, tandis que les deux à droite en sont plus éloignés, donc moins susceptibles d’être dérangés par le bruit de la douche. Il vaut mieux que ceux qui ont l’habitude de se lever plus tôt aille à gauche. Soit six près de la salle de bain, quatre à l’autre bout.

- Je vais à droite, s’exclama sans attendre Heechul. »

Il tenait à son sommeil. Dormir lui permettait de rester en bonne santé et donc de conserver sa beauté innée.

« Moi aussi, déclara Sungmin. »

Ce qui n’étonna aucun Suju, puisque chacun savait qu’il était une vraie marmotte. Enfin, Yesung et Eunhyuk suivirent le mouvement. Soonah alla leur montrer les deux chambres. Heechul et Yesung choisirent la première, laissant la seconde aux deux plus jeunes.

Ils descendirent ensembles chercher leurs affaires pour s’installer. Soonah conduisit les six derniers face aux autres chambres. Leeteuk et Shindong préférèrent se mettre ensembles pour plus de calme, laissant donc Kyuhyun, Donghae, Siwon et Ryeowook entre eux.

~MS~

Heechul sautilla sur son lit, tout en observant la chambre. Elle dégageait une ambiance très chaleureuse, dans les tons orange et chocolat. Puis il tourna son regard vers Yesung qui continuait de ranger ses habits dans l’armoire.

« Tu pourrais finir de ranger tes affaires, toi aussi, au lieu de sourire comme un idiot. »

Le leader vocal continua ce qu’il faisait, mais il jeta un regard éloquent à son hyung. Celui-ci soupira lourdement, tout en se levant pour obéir à Yesung. Ses vêtements étaient déjà rangés, mais son ordinateur, ainsi que son portable et tous les câbles qui les accompagnaient traînaient encore au sol.

Il positionna le tout sur le bureau, vérifiant bien qu’il était connecté à Internet : il avait demandé le code d’accès à Soonah, car il était hors de question pour lui de se tenir loin de Twitter pendant deux mois. Il observa le résultat final, satisfait.

Bon, il n’allait pas passer sa vie dans sa chambre. Il pouvait aller voir ce que faisaient les autres, mais cela ne l’intéressait pas. Non, ce qu’il voulait, c’était explorer cette immense maison qui s’offrait à lui. Il se leva d’un bond, ignora le regard blasé de Yesung qui savait très bien ce qu’il allait faire, et sortit de sa nouvelle chambre sans attendre.

A cet étage, il y avait déjà deux mystères : deux portes que Soonah n’avait pas ouvertes. Il se doutait que l’une d’elles menait à la salle de bain, mais n’avait aucune idée de sur quoi s’ouvrait l’autre. Il se dirigea en premier vers celle qui se situait près de la chambre et découvrit sans grande surprise la salle de bain.

Elle était basique et il ne s’y attarda pas plus que nécessaire. Il se dirigea alors vers l’autre porte, celle qui cachait la pièce mystère. Arrivé devant, Heechul eut un moment d’hésitation : cela se faisait-il vraiment de fouiller chez les gens de cette manière ? Mais sa curiosité l’emporta sur sa raison et il abaissa lentement la poignée.

Il découvrit une autre chambre. Mais contrairement aux quatre qui leur avaient été attribuées, celle-ci paraissait habitée. Dans les tons blancs et ivoire, elle dégageait une ambiance apaisante, renforcée par des rideaux crème qui créaient une légère ombre dans toute la pièce. Une imposante armoire était ouverte, dévoilant des habits à ne plus savoir quoi en faire. Un lit aux draps défaits se trouvait à sa gauche, un bureau submergé de cahiers et de livres à sa droite. Quant aux murs, ils étaient inondés de cadres de toutes formes et de milliers de photos.

« Si Callista te voit là, tu risques de ne plus vivre très longtemps. »

L’androgyne sursauta brusquement et se tourna vers la porte. Allys y était nonchalamment appuyée, un sourire amusé au coin des lèvres. Heechul l’observa rapidement. Si son apparence toute fine pouvait faire penser qu’elle était fragile, son regard narquois démontrait tout le contraire.

Il retrouvait en elle des traces de sa mère coréenne, mais elle était bien plus typée occidentale. En fait, blonde aux yeux bleus, on n’aurait jamais pensé qu’elle puisse être d’origine asiatique. Seulement, ses cheveux étaient aussi sombres que ses yeux et on remarquait alors les ressemblances qu’elle avait avec Soonah. Sortant de sa contemplation, il se fit la remarque qu’il ne pouvait laisser une gamine lui parler comme ça.

« Elle est partie, non ? Je ne vois pas pourquoi elle saurait que je suis entrée.

- Je pourrais lui dire.

- Tu pourrais en effet. Mais tu aimes tellement l’embêter que tu préféreras lui cacher. J’ai tort ?

- Non. »

Elle souriait toujours, comme si cela ne lui faisait rien de se faire moucher par quelqu’un. Sûrement avait-elle l’habitude avec son aînée, supposa Heechul. En tout cas, il n’allait pas se plaindre, cela l’arrangeait bien. De ce qu’il avait entre-aperçu de cette Callista, elle n’était pas du genre à passer outre quelque chose qui ne lui plairait pas.

« Dis-moi, par curiosité, où est-ce que ta mère et toi dormez ? Parce qu’il n’y aucune autre chambre à cet étage. Au rez-de-chaussée ?

- Non, au deuxième étage, répondit-elle en pointant le plafond. Il y a un escalier entre le pallier-salon et la salle de bain qui y mène.

- Ok. Et sinon, tu sais où est Jin ?

- En bas. Avec maman et trois de tes amis. Leeteuk, entre outre. Les deux autres, je ne sais pas qui ils sont, haussa-t-elle les épaules. »

Heechul fronça les sourcils, c’était la première fois qu’il rencontrait une personne qui ne les connaissait pas.

« Tu ne nous connais pas ?

- Je sais que vous êtes les Super Junior. Mais les noms de chacun… Je ne m’intéresse pas tellement aux idoles coréennes. »

Le jeune homme sentit une bouffée de chaleur l’envahir, alors qu’il croisait les bras. Voilà, il était vexé. Quelle personne saine d’esprit pouvait ne pas le connaître ? C’était juste… Inhumain ! Allys n’était pas humaine, c’était la seule explication qui lui venait. Puis il se souvint d’un détail.

« Pourtant, tu connais le prénom de Leeteuk.

- Calli l’a appelé comme ça durant l’échange, répondit-elle en haussant les épaules. C’est elle qui est fan de votre groupe. »

Ah ? Intéressant. Un grand sourire prit place sur le visage d’Heechul sous le regard ironique d’Allys. Ils descendirent les escaliers ensembles, avant que la jeune fille l’abandonne devant la cuisine. Il entra en silence pour voir Soonah discuter avec Leeteuk, Ryeowook et Shindong en leur montrant des placards.

« Qu’est-ce que vous faites ? »

Ils sursautèrent tous les quatre, tant ils ne s’étaient pas attendus à le voir. Le sourire d’Heechul s’agrandit, avant qu’une autre tape du leader sur sa tête ne l’arrête. Il se frotta le crâne en boudant.

« Maaaais ! Tu n’en as pas marre de me maltraiter ?

- Arrêtes de racontes des conneries et tais-toi. Soonah nous expliquait où se trouvait les affaires dans la cuisine. »

Il se contenta de tirer la langue pour toute réponse, sous le rire de leur hôte et les regards blasés de ses amis qui étaient bien trop habitués à ses gamineries. Mais il se tut pourtant et écouta tout aussi attentivement que les autres. D’ailleurs, cela ne l’avait pas étonné de trouver ces trois-là dans la cuisine. Ryeowook était celui qui cuisinait le plus, souvent accompagné de Shindong. Quant à Leeteuk, c’était parce qu’il préférait en savoir le plus possible, devant gérer tout ce petit monde.

Un bruit de moteur les sortit de leurs explications. S’approchant de la fenêtre, ils purent ainsi voir quatre voitures entrer dans la cour. Trois d’entre elles semblaient neuves. Jin sortit de la dernière, accompagné d’un autre homme en uniforme. Des hommes avec des uniformes semblables sortirent des voitures neuves. Jin signa un papier, puis d’un signe de tête salua les quatre hommes qui repartirent dans la dernière voiture.

Enfin leur manager rentra dans la maison et se dirigea vers la cuisine, en leur présentant trois jeux de clés.

« Bon, histoire de ne pas tout le temps sortir le van, je suis parti vous louer trois voitures. Neuves les voitures, alors on fait attention. Teukie, Chullie, celles-là sont pour vous. »

Il leur jeta deux des jeux de clés et Heechul attrapa le sien tout souriant. Chouette, chouette, chouette, une voiture ! Si cela avait été possible, des petites étoiles seraient apparues dans ses yeux.

« La dernière sera pour Sungie. Comme vous êtes les plus vieux, vous en avez la responsabilité, mais ce n’est pas une raison pour agir en despote. N’est-ce que pas Heechul ?

- Je suis innocent ! lui répondit l’androgyne avec une moue adorable. »

Moue qui ne fonctionna d’ailleurs pas, tant Jin était habitué à son caractère. Ce dernier se tourna vers Soonah et lui sourit gentiment.

« J’appelle les garçons et on va faire ce tour en ville ? Puis il s’adressa aux quatre devant lui. Soonah va vous montrer les boutiques principales de la ville, l’hôpital… Histoire que vous puissiez vous débrouillez sans Callista. »

Leeteuk acquiesça, puis ils sortirent sur le seuil de la maison. Heechul agita ses clés, avant d’appuyer sur le bouton pour déverrouiller sa nouvelle voiture.

« Haaaaaan, j’ai la noire ! Trop cooooool ! »

Ryeowook rigola, suivi par Shindong et même Leeteuk. Oui, même si Heechul pouvait être très souvent lourd, ils étaient heureux de le voir aussi souriant, lorsque la fatigue des derniers mois les avaient tous rendus maussades. Le leader appuya sur sa clé à son tour et se retrouva avec la voiture blanche. Restait donc la grise pour Yesung.


Dernière édition par Eriam le Mar 24 Juil - 20:48, édité 2 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:43

Chapitre 4 : #Eunhyuk

Eunhyuk releva la tête de son livre lorsqu’il entendit Jin les appeler. Il vit Sungmin se lever du lit confortable à contrecœur et ils sortirent ensembles de la chambre, croisant Donghae et Yesung dans les escaliers. Le blond se rapprocha de son meilleur ami et passa un bras autour de ses épaules.

« Alors vos chambres sont confortables ? leur demanda-t-il.

- Plutôt ouais ! répondit Donghae. Je me demande ce que Soonah fait comme boulot pour se payer une telle maison… Elle est impressionnante ! Et j’ai la sensation qu’on a pas tout vu.

- Tu pourras en demander plus à Heechul, il semble qu’il soit parti l’explorer, déclara Yesung. »

Donghae se contenta d’acquiescer en guise de réponse, le regard pétillant. Ils rejoignirent rapidement l’entrée de la maison où tout le monde semblait réuni. Et c’est là qu’ils virent les trois magnifiques voitures de sport qui les y attendaient. Eunhyuk resta un instant bouche-bée devant cette « apparition », puis il se tourna vers leur manager qui les regardait en souriant.

« Oui, Hyuk, elles sont pour vous !

- OUAIIIS ! »

Il délaissa alors son meilleur ami pour se précipiter vers les merveilles qui semblaient seulement l’attendre. Il remarqua alors Leeteuk et Shindong adossé contre la voiture blanche, tandis qu’Heechul s’amusait à faire ronronner le moteur de la noire, un grand sourire béat aux lèvres. Ryeowook, lui, patientait calmement sur les marches de la maison.

Sans hésiter, le blond se dirigea vers la noire autour de laquelle il tourna pour l’admirer sous toutes les coutures. Puis il posa, hésitant, ses doigts sur le capos.

« Pas touche à MA voiture !

- AAAH ! »

Il n’avait pu vu Heechul se mettre derrière lui et l’entendre lui parler d’aussi près lui avait foutu une peur bleue. Il se tourna vers son hyung et plissa les yeux. Comment ça, SA voiture ? Elles étaient pour eux, nan mais ! C’était quoi cette possessivité ? Il le lui fit d’ailleurs remarquer.

« Eh ouais, c’est MA voiture ! lui rétorqua l’androgyne tout sourire, en agitant le jeu de clés. C’est à Teukie, Sungie et moi que Jin a donné les clés. C’est NOUS qui les avons, pas VOUS.

- Heechul, j’avais dit pas de despotisme… soupira le manager.

- Ce n’est pas du despotisme, c’est de l’affirmation de propriété !

- Mais… commença à répliquer Eunhyuk, avant d’être coupé par un cri de Ryeowook.

- J’avais complètement oublié ! S’exclama-t-il, tout en se levant. Ces clés sont à toi Sungie, dit-il en tendant le jeu à Yesung qui les prit perplexe.

- Moi ? Mais, juste comme ça… Ce n’est pas moi qui conduis le plus.

- C’est vrai ! S’écria Eunhyuk, gardant en travers de la gorge le fait qu’il n’ait pas de voitures.
- Je sais, acquiesça Jinsong. Mais ce sont vos aînés. Ils ont donc votre responsabilité, rappela-t-il sous la grimace éloquente des autres membres. De plus, le fait que ce soit eux qui les aient vous obligera à passer par eux pour aller n’importe où. Et donc de vous empêcher de faire n’importe quoi.

- Peut-être, commenta Donghae. Mais dans ce cas, confier une voiture à Heechul n’est pas des plus judicieux. »

Il ignora le regard noir que lui retourna son aîné, attendant simplement une réponse de Jinsong. Celui-ci soupira et passa une main lasse dans son cou.

« Oui, eh bien, c’est comme ça Hae. Les clés sont à Leeteuk, Heechul et Yesung, point final. Bon, où sont Kyuhyun et Siwon ?

- Ils étaient encore dans notre chambre quand je suis descendue, marmonna Donghae, mécontent de la réponse de Jin.

- Bon sang ! Ils ne peuvent pas descendre en même temps que les autres ?

- Je vais les appeler, se proposa Ryeowook, pour s’éloigner de l’ambiance de meurtre qu’il ressentait facilement.

- Ok, mais évites de …

- KYUUUUUUU ! WONNIIIIE!

- Crier, finit Jinsong, complètement blasé. »

Seuls des rires lui répondirent, alors que des pas dans l’escalier se firent entendre. Kyuhyun et Siwon débarquèrent alors, essoufflés, mais complètement changés. Ils se reçurent un regard noir du manager, mais l’ignorèrent complètement pour venir se planter devant les voitures à leur tour.

« Bon, maintenant que tout le monde est là, on va pouvoir y aller !

- Hein ? s’exclama Eunhyuk, relevant sa tête du tableau de bord de la voiture d’Heechul. Aller où ?

- En ville. Pour que Soonah vous montre ce qu’il y a savoir, histoire que vous puissiez vous orienter seuls. Tout le monde en voiture ! »

Soonah et Jinsong se mirent dans la voiture de Leeteuk, avec Shindong. Eunhyuk resta dans celle de l’androgyne, rapidement rejoint par Donghae et Siwon. Pour finir, Kyuhyun, Sungmin et Ryeowook s’installèrent dans celle de Yesung, même si ce fut Sungmin qui prit le volant, le leader vocal n’étant absolument pas assuré en conduite et préférant toujours qu’une autre personne conduise à sa place lorsque c’était possible.

~MS~

C’était tellement… Etrange. Oui, voilà le mot parfait pour qualifier la situation qu’ils vivaient. Ou plutôt la non-situation… Eunhyuk s’embrouillait lui-même dans ses propres pensés. Il se massa le plus discrètement possible les temps, histoire de ne pas se recevoir un quelconque regard interrogateur et donc de devoir s’expliquer.

S’expliquer sur quoi d’ailleurs ? Sur le fait que personne ne les reconnaisse alors qu’ils marchaient à découvert dans la rue ? Sur le fait que cela le perturbait au plus haut point ? Sur le fait que, mine de rien, il s’était habitué à sa célébrité même s’il lui arrivait souvent de s’en plaindre ? Hors de question.

Il ne voulait pas s’attirer les rires moqueurs de ses amis qui profiteraient de l’occasion pour le charrier. Gentiment, certes. Mais il était trop fatigué pour cela. Après une bonne de nuit de sommeil, il serait prêt à rire et à passer d’excellentes vacances.

Pour le moment, il se contentait d’écouter les explications de Soonah, tout en observant la ville autour de lui. Elle n’était pas aussi immense que Séoul, paraissait même plutôt minuscule à côté de la capitale coréenne, mais ce n’était pas non plus un village.

En un certain sens, il n’avait pas à se lamenter que personne ne fasse attention à eux. Cela voulait dire pouvoir sortir sans se couvrir des pieds à la tête, pouvoir agir librement sans faire attention à tous ses gestes, pouvoir s’amuser sans craindre de créer un scandale. Oui, finalement, Jin avait eu une très bonne idée en les emmenant ici.

Perdu dans ses pensées, il ne remarqua pas qu’ils avaient fini le tour sommaire de la ville et se retrouva assis à l’arrière de la voiture d’Heechul, aux côtés de Donghae. Ce dernier avait bien évidemment perçu les réflexions de son meilleur ami, mais ne le lui avait pas dit durant leur visite pour que ni Jin, ni Leeteuk ne s’inquiète inutilement.

Seulement, là, ils étaient tranquillement assis tous les deux et avaient devant eux une dizaine de minutes pour parler. Le brun se pencha vers Eunhyuk et lui tapota l’épaule en souriant. Son ami se tourna vers lui, se demandant ce qu’il lui voulait, et sourit à son tour, contaminé par la mine joyeuse du Fishy du groupe.

« Oui ?

- A quoi tu penses ? Lui demanda sans attendre Donghae, plutôt curieux.

- Hmm… A plein de choses, répondit brièvement Eunhyuk, de peur que le brun ne se moque de ses pensées.

- Et plus précisément ?

- Eh bien… hésita-t-il en se mordant la lèvre. »

Donghae le remarqua immédiatement et se renfonça dans son siège, en croisant les bras.

« Tu ne me parles plus.

- Quoi ? S’exclama le blond. Et je fais quoi là ? Je parle au siège ?

- Pas dans ce sens-là. Mais tu ne te confies plus. Avant, qu’importe ce à quoi tu pensais, tu me le disais toujours. Maintenant… Maintenant, on dirait qu’il faut que je t’arrache les mots de la bouche ! »

Eunhyuk se mordit à nouveau sa lèvre inférieure, tic habituel lorsqu’il était nerveux. Il se rendait compte que son meilleur ami n’avait pas tort : au contraire, il était même complètement dans le mille. Eunhyuk ne se confiait plus.

Et à son plus grand malheur, cela blessait Donghae. Sans attendre, se moquant bien du code, il détacha sa ceinture de sécurité, pour venir ensuite prendre son ami dans ses bras. Il remarqua bien évidemment le regard surpris de celui-ci, mais n’y prêta pas attention et le serra conte lui. Après une seconde de flottement, Donghae glissa ses bras dans le dos de Hyuk pour le rapprocher de son corps.

« Je suis désolé Hae. Avec tout ce qui nous est tombé dessus ces derniers mois, j’ai pris l’habitude de me renfermer sur moi, sans faire attention au fait que cela pouvait te blesser.

- Ce n’est pas si grave Hyuk. Juste… Ne recommence plus.

- Promis. »

Ils se séparèrent en souriant, contents d’avoir mis la situation au clair entre eux. Eunhyuk n’aimait pas vraiment la possibilité de rester fâché avec son meilleur ami. Donghae comptait énormément pour lui et ce depuis la création du groupe, il y avait déjà six ans. Ils s’étaient rapidement entendus, de par leur passion pour la danse et leur âge presque identique. Et depuis, leur amitié n’avait fait qu’évoluer et se renforcer.

Chaque Suju était un membre de sa famille, un frère pour lui. Mais Donghae était tellement plus. C’était son meilleur ami, son confident… Son soutien. Il n’existait pas de mots pour définir leur lien exactement. C’était juste ainsi et il ne cherchait pas plus loin.

~
MS~

Cette maison était vraiment impressionnante ! Elle lui avait déjà paru immense lorsqu’il l’avait vue surgir entre les arbres, puis magnifique alors qu’il s’installait dans sa chambre avec Sungmin.

Mais maintenant, assis sur l’une des chaises de la terrasse, un paravent en bambou installé au-dessus de sa tête, des petits lampes illuminant un chemin jusqu’à une immense piscine couverte, « impressionnante » était le seul mot qui lui venait à l’esprit.

Et il ne semblait pas le seul dans cet état. En fait, les dix Super Junior gardait la bouche entrouverte et les yeux arrondis depuis que Soonah leur avait fait visiter le rez-de-chaussée de la maison, avant de les amener jusqu’à la piscine.

Une piscine ! Il y avait carrément une piscine ! C’était décidé : il vénérait Jin jusqu’à la fin de sa vie. Des tintements ramenèrent Eunhyuk à la réalité alors que leur hôte plaçait des verres à pieds devant chacun d’entre eux. Un regard interrogatif du blond la fit sourire.

« Jin veut que je vous fasse goûter au vin français avant que vous ne vous retrouviez seuls. Il a peur qu’ensuite vous ‘n’osiez’ vous contenter de bières.

- Elles sont très bien nos bières Jin ! S’exclama Heechul, sous les rires des autres, ce qui acheva de les ramener au temps présent.

- Tu ne diras plus ça une fois ce vin goûté, sourit leur manager en sortant de la maison. »

Il posa trois bouteilles sur la table qu’il entreprit ensuite d’ouvrir tant bien que mal. Seulement, la fatigue commençait à se faire sentir chez lui aussi. Ses gestes étaient maladroits et on risquait l’accident à tout moment.

« Laisses Siwon s’en occuper plutôt, Jin… Se risqua Sungmin.

- Et pourquoi ? Je m’en sors… Très bien ! Finit-il en expirant lourdement alors qu’il bataillait avec la première bouteille. »

Voyant que celle-ci résistait, il abandonna et fit passer le tire-bouchon au plus musclé du groupe qui s’en servit sans problème sous le regard bougon de Jinsong. Peu à peu, les discussions s’entamèrent, même si elles tournaient surtout autour des lieux à visiter dans la région. Ou du mode de vie de Soonah.

Même si celle-ci était très réservée sur sa vie privée, ce qui était compréhensible devant dix étrangers, ils apprirent qu’elle effectuait le métier de médecin, ce qui expliquait la taille de la demeure.

« FINIIIIIIII ! »

Le cri les fit se retourner vers le salon où ils virent Callista qui venait tout juste de rentrer. La jeune femme balança négligemment son sac et ses clés sur l’un des canapés, puis les rejoint sur la terrasse, avant de s’avachir sur une chaise libre entre Heechul et Donghae.

« Qui c’est la meilleure ? Demanda-t-elle en levant les poings au ciel, en signe de victoire.

- Je suppose que cela signifie une mention Très Bien, répondit sa mère en continuant de servir ses invités.

- Félicitations princesse ! S’exclama Jin en venant la prendre dans ses bras.

- De quoi vous parlez ? S’enquit Kyuhyun, curieux au possible.

- De mon Bac !

- C’est comme le diplôme de votre quatrième année, clarifia Jinsong.

- Tu peux l’avoir soit sans mention, soit avec une mention allant d’Assez Bien à Très Bien, continua Callista. Et j’ai obtenu la meilleure mention.

- Bravo alors, sourit Leeteuk.

- Merci ! Lui répondit-elle, toujours souriante. Puis elle se tourna vers sa mère. C’est du Macon-Igé ? Soonah acquiesça. Je vais me chercher un verre ! »

Et elle disparut aussi vite qu’elle était arrivée, sous le regard hébétée d’Eunhyuk. Cette fille était une vraie tempête. Et ils allaient devoir vivre avec son hyperactivité pendant deux mois ? Jin sembla voir son état de surprise, puisqu’il éclata de rire et passa un bras autour des épaules de Hyuk qui était son voisin de gauche.

« T’inquiètes, elle n’est pas tout le temps comme ça. Là, elle est juste très heureuse. C’est deux ans de travail intense qui sont récompensés.

- Je comprends… Acquiesça Hyuk, plus serein. »

Callista revint à ce moment-là et laissa sa mère la servir. Alors que les discussions reprenaient lentement, avec la participation de la brune de temps en temps, Eunhyuk remarqua bien rapidement le regard narquois d’Heechul. Son regard des mauvaises blagues.

Il eut juste le temps de le montrer à Donghae d’un coup de coude, avant que l’androgyne n’ouvre la bouche.

« Dis-moi… Callista.

- Oui ? Répondit celle-ci, en se tournant vers lui.

- Ta sœur m’a dit quelque chose de très intéressant… Qui demande confirmation.

- Ah ? Eut-elle pour seule réponse, en plissant les yeux avec un air soupçonneux.

- Oui… Le sourire d’Heechul s’agrandit. Il paraîtrait que tu…

- Que je ? Répéta-t-elle, énervée par la lenteur intentionnelle de son interlocuteur.

- Que tu es une ELF ! Finit-il en faisant un grand sourire, fier de son effet. »

Et il avait de quoi. Au mot « ELF », tous les Super Junior s’étaient tus pour se tourner vers Callista. Eunhyuk lui-même ne savait pas comment réagir. D’un côté, il était flatté, comme toujours, d’avoir une fan. De l’autre, passer deux mois seuls avec une ELF… Il avait peur du résultat. Surtout si elle se trouvait être une de ces « Only 12 » ou « Only 13 »…

« C’est vrai ? Demanda Leeteuk, cherchant une affirmation auprès de la principale concernée.

- Non, c’est faux. Alors qu’Heechul ouvrait la bouche près à rétorquer, elle lui fit signe de se taire. Je n’ai pas fini ! Le fait que je sois une ELF est complètement faux. Mais je n’ai pas dit que je n’écoutais pas votre musique. Ce serait mentir que dire le contraire, lorsqu’on voit que les seules chansons sur mon IPod sont celles de votre groupe.

- Mais… Si tu es une fan, tu es une ELF, chercha à comprendre Donghae, perplexe.

- Je préfère ne pas être associée aux ELF, lorsqu’on voit que celles qui font parler d’elles sont les « Only 13 » ou les hystériques qui vous poursuivent n’importe où, haussa-t-elle les épaules. »

Une vague de soulagement s’abattit sur les dix jeunes hommes. Eunhyuk se laissa tomber dans son siège, en remarquant qu’il s’était tendu durant la conversation. Il était vraiment rassuré. Tout comme ses amis, il avait beau adoré ses fans, il ne supportait plus depuis longtemps celles qui voulaient dicter leur vie, décider de qui pouvait ou non faire partie du groupe. Zhoumi et Henry en souffraient bien trop et Hyuk détestait cette situation.

« Je t’adore déjà ! S’exclama Heechul en prenant la jeune femme dans ses bras, les sortant tous de leurs pensées.

- T’as conscience que c’est quand même toi qui a amorcé cette situation ? Répondit Callista, tout en gardant un sourire amusé.

- Que veux-tu, j’ai un don.

- J’ai peur… Tu es sûr que tu ne peux pas emmener Heechul, Jin ? Demanda-t-elle en se tournant vers le manager.

- Désolée, mais je tiens à mes vacances tranquilles princesse.

- Eh ! Je suis complètement innocent !

- Tout le monde y croit… murmura Callista entre ses dents.

- Mais si, tu verras ! A la fin de ce séjour, tu me vénéreras comme chaque personne présente ici ! S’exclama-t-il, sûr de lui. »

Callista observa les visages qui lui faisaient face, alors qu’elle était toujours coincée dans les bras d’Heechul. Lassitude pour les Suju, amusement pour Soonah, sadisme pour Jin. Elle fit les gros yeux à ce dernier, mais celui-ci se contenta d’agrandir son sourire narquois.

« Tu m’excuses… Mais je ne vois pas de vénération. Ils ont plutôt une tête à vouloir t’enfermer dans un des placards pendant quelques heures.

- Idée intéressante… Commenta Kyuhyun. Tu nous en conseilles un en particulier ?

- Deuxième étage, placard à balais. Un mètre carré, lui répondit-elle, en se tournant du mieux qu’elle put vers lui. »

Alors qu’Heechul recommençait à se plaindre, Eunhyuk observa l’échange de regard entre le maknae et la plus jeune. Et le sadisme qu’ils semblaient tous deux dégager le fit frissonner. Un Evil Maknae, c’était déjà dur à vivre. Deux, il ne donnait pas cher de leurs peaux. Pas cher du tout.


Dernière édition par Eriam le Mar 24 Juil - 20:50, édité 1 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:43

Chapitre 5 : #Sungmin & Callista

PDV : #Sungmin

Lee Sungmin était surnommé l’Aegyo King. Ses fans adoraient le voir faire ses bouilles mignonnes. Ses amis eux-mêmes l’appelaient « lapin rose ». Pourtant il détestait ces rumeurs qui couraient sur lui.

Oh ! Il ne niait pas son rôle d’Aegyo King, ni de lapin rose. Il aimait le rose, les peluches, les choses mignonnes… Non, ce qu’il ne supportait pas, c’était qu’on dise qu’il était niais. Et stupide. Et adorable. Et « troooop mignon ».

Il était un homme bon sang ! Un homme de vingt-six ans. Beaucoup plus musclé que les autres Suju. Sauf Siwon. Mais Siwon était hors-catégorie. Tout cela pour dire qu’il était un lapin rose, certes. Mais pas seulement.

Cependant, en ce moment-même, il était très dur de distinguer cet autre côté plus masculin chez Sungmin. Emmitouflé dans son lit, les couvertures remontées jusqu’au nez, il semblait hiberner. Non. Il hibernait, avec certitude.

Une bonne nuit, pour lui, c’était au minimum dix heures. Les émissions jusqu’à minuit, puis les levés à l’aube, c’était une souffrance quotidienne. Alors deux mois de grasse matinée ? Le rêve absolu. Le pur bonheur. Et il avait décidé d’en profiter dès le premier matin.

Voilà pourquoi à dix heures et demie, il était encore le seul à dormir. La veille, ils s’étaient couchés aux alentours de minuit. Les discussions sur la terrasse s’étaient prolongées jusqu’à la tombée de la nuit, puis Soonah s’était souvenue qu’elle devait partir aux alentours de vingt-trois heures.

Elle leur avait alors servis un plat typiquement français, un bœuf bourguignon paraissait-il, que Sungmin avait savouré. Par chance, leur hôte avait eu pitié d’eux et leur avait laissé des baguettes.

Puis elle était partie, donnant ses dernières recommandations à Callista, avant d’entraîner Jinsong et Allys à sa suite. Et n’étaient restés que les onze jeunes gens – plus ou moins jeunes d’ailleurs, comme l’avait fait remarquer Eunhyuk avant de se ramasser une tape sur la tête de la part de Shindong.

Un certain silence avait pris place, pas gêné, mais agréable. Les Suju profitaient simplement de leurs débuts de vacances qui s’annonçaient reposantes, ainsi qu’amusantes. Puis ils étaient partis se coucher, les uns après les autres.

Lorsqu’il s’en alla lui-même rejoindre son lit, Sungmin avait aperçu Ryeowook et Callista entrain de débarrasser. Il s’en était quelque peu voulu, mais ses yeux qui se fermaient tous seuls l’avaient incité à ne pas faire demi-tour. Et il s’était glissé dans son lit, contre Eunhyuk.

Un rayon de soleil réussit à percer le noir de la chambre pour venir déranger le dormeur. Sungmin grogna et remonta la couverture pour se cacher. Mais c’était peine perdue : il lui en fallait peur pour se réveiller, lorsqu’il était ainsi à la fin de sa nuit.

Il ouvrit grand les yeux et se redressa dans le lit pour chercher d’où provenait la lumière incriminée. Il aperçut alors la porte de la chambre entrouverte et maudit Eunhyuk, ressentant de soudaines envies de meurtre.

En baillant, Sungmin attrapa son sweat rose, puis ouvrit les volets. Il commença à sourire lorsque le soleil inonda la chambre de lumière et que la chaleur se répandit. Il entendit les voix de ses amis, devinant alors qu’ils étaient sur la terrasse.

Il sortit donc de sa chambre pour les rejoindre. Et céder à ses pulsions, accessoirement. Ils étaient tous installés autour de la longue table, assis dans les sièges confortables ou sur la table même pour Heechul.

« Hey, enfin réveillé Minnie ? S’exclama Eunhyuk, en souriant. »

Le regard noir que lui renvoya Sungmin le fit se figer et déglutir. Le lapin rose ressemblait plutôt à un lapin noir, ou à un loup enragé, sur le moment.

« Minnie ? Demanda Leeteuk, en voyant l’état de son dongsaeng. »

Celui-ci ne lui répondit pas, se contentant d’aller vers l’empêcheur-de-dormir-tranquillement-le-matin. Puis, soudainement, il attrapa la tête du blond et la fit plonger dans son bol de lait.

« La prochaine fois que tu laisses la porte ouverte, je t’étouffe avec tes céréales.

- Hyuuuuk ! S’écria Donghae en se saisissant de son meilleur ami. Mais arrêtes Minnie, tu vas me le tuer ! Continua-t-il en décrochant le dangereux lapin de sa victime. Et toi, tu sais bien qu’il ne faut jamais réveiller Minnie !

- Je… Je… Toussa-t-il.

- Tu, tu ? Répéta Sungmin, d’une voix froide.

- Je suis désolée ! Je ne le ferais plus, promis !

- Parfait, sourit soudainement le lapin en redevenant rose. »

Il alla s’assoir à côté de Leeteuk, se servant allègrement de café, tandis que Donghae vérifiait que son amie n’avait pas de séquelles dues à sa plongée dans le lait. Sungmin les ignora et promena son regard sur la table.

« Callista n’est pas là ? Demanda-t-il en se penchant pour attraper le pain qu’il regard pensivement. »

Ce matin, c’était petit-déjeuner à la française et il n’y était absolument pas habitué.

« Elle est partie se doucher il y a un quart d’heure. »

Il se contenta d’acquiescer pour toute réponse et coupa un morceau de pain. Ne se mêlant toujours pas aux conversations, il se prépara avec soin des tartines, impatient de goûter. Lorsqu’il croqua dans la première, il fondit de délice. Une exclamation d’Heechul le sortit pourtant de sa savouration.

« Ooh, une lapine rose !

- Je suis encore un mec, Heechul, merci, se contenta-il de grogner tandis que personne ne réagissait.

- Ce n’est pas de toi que je parle, mais de Calli ! »

Et comme les huit autres Suju, Sungmin se retourna vers le salon où se trouvait Callista qui ne semblait pas comprendre pourquoi elle se retrouvait au centre de l’attention. Mais personne ne lui répondit, puisqu’ils avaient tous fait un arrêt sur image sur elle.

Pas sur elle. Sur son sweat. Qui se trouvait être l’exacte réplique de celui que portait Sungmin. Alors que personne ne réagissait, Heechul en profita.

« Dis-moi Calli, tu l’as acheté où ton sweat ? »

Sungmin sursauté violemment et jeta le regard le plus meurtrier qu’il avait en réserve en direction de l’androgyne, qui se contenta de lui faire un sourire narquois. Il avait toujours refusé de dire à quiconque où il allait acheter ses vêtements à tendance rose, pour que personne ne se moque de lui ou, pire, que les rumeurs ne s’intensifient.

Il se retourna à nouveau vers Callista en lui faisant une moue adorable. La jeune femme, quant à elle, semblait enfin comprendre de quoi il était question alors que ses yeux voguaient de son sweat à celui de Sungmin. Puis elle porta son regard jusqu’à Heechul er un sourire amusé prit place sur ses lèvres.

« C’est un secret, répondit-elle en contournant la table pour rejoindre sa place à côté de Donghae, laissée vide depuis vingt minutes. Joli sweat Sungmin, lui sourit-elle en lui faisant un clin d’œil.

- Je te retourne le compliment, s’amusa-t-il. Puis il ajouta, pour faire enrager Heechul. ML ?

- ML, affirma-t-elle.

- ML ? Quoi ML ?! S’exclama l’androgyne, mécontent de son ignorance.

- Rien, cela ne te concerne pas, conclue la jeune femme en le laissant dans sa frustration. Bah, Eunhyuk, qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? »

Sungmin se désintéressa de la conversation, connaissant déjà la suite. Il appréciait Callista, vraiment. Il savait qu’elle était une fan, mais elle ne le montrait pas, se comportant comme s’ils étaient des individus lambda et non des idoles connues dans le monde entier.

Il avait eu une petite crainte la veille au soir, après la « scène » d’Heechul. Puis ils avaient discuté et tout s’était envolé. Il était heureux de pouvoir connaître aussi sympathique qu’elle. Surtout que malgré son jeune âge, elle se comportait de manière plus adulte que la plupart des Suju.

« Bon ! S’exclama Shindong en tapant ses mains sur la table. On ne va pas rester ici toute la journée. On sort quelque part ?

- Naaaan, répondit Ryeowook. On vient juste d’arriver, on aura tout le temps de visiter plus tard. Pour le moment, je propose plutôt un plongeon dans la piscine.

- PISCIIIIIINE ! S’écria Eunhyuk, sous les rires de Donghae et Callista, oubliant son traumatisme du lait. »

~
MS~

PDV : #Callista

« Mais dégages de là ! Hurla Callista.

- Rêves ! Je vais t’écraser ! Lui répondit Kyuhyun.

- Jamais de la vie ! Plutôt mour… Nan ! Nan, nan, nan ! NAN ! Putaaaaaaain !

- C’EST QUI LE MEILLEUR ?! »

Callista lâcha la manette de la PS3, complètement dégoûtée. Kyuhyun, lui, s’était relevé pour entamer sa danse de la victoire. Cinquante-quatrième partie de Burnout Paradise, cinquante-quatrième défaite de Callista.

« Je te jure que j’arriverais à te battre !

- Tu dis ça depuis hier Calli, sourit le maknae, fier de lui.

- Nianiania… »

La jeune femme se renfonça dans le canapé, boudeuse. Elle croisa les bras et ne prononça plus un seul mot. Kyuhyun sourit, réellement amusé, puis se réinstalla plus confortablement, la manette toujours en main pour se faire une partie solo.

Voilà deux jours que les Super Junior étaient arrivés et une bonne ambiance s’était déjà installée entre les membres et leurs hôtes, quelques liens s’étant tissés. Plus particulièrement entre Kyuhyun et Callista. Sûrement parce qu’ils avaient pratiquement passé tout leur temps ensemble. Alors que les autres se prélassaient dans la piscine, encore bien trop fainéants pour sortir visiter un quelconque lieu, tous les deux restaient cloîtrés sur le palier du premier étage pour se disputer des parties de Burnout Paradise.

Parties que remportaient sans conteste Kyuhyun, frustrant la jeune femme au possible. Cette dernière se saisit de son ordinateur portable qui trônait sur la table basse à ses côtés, décidée à s’isoler du grand vainqueur.

Alors qu’elle l’allumait, elle sortit son IPod et enfonça ses écouteurs pour se noyer dans sa musique et ne plus entendre les sons du jeu. Oh, bien sûr, elle n’en voulait pas à Kyuhyun ! C’était le jeu : il y avait un vainqueur et un perdant. Elle était simplement touchée dans son amour-propre et il lui fallait un moment pour se calmer.

Callista reporta son attention sur son écran, une fois l’une des chansons mise en route, et constata avec regrets, alors qu’elle ouvrait Skype, que sa meilleure amie n’était pas connectée. Elle attendit donc simplement qu’une page Mozilla force, quand elle sentit une main saisir son écouter gauche et vit Kyuhyun le mettre dans son oreille.

« Oh, Haengbok ! C’est vieux ça. Je n’étais même pas encore là !

- Hein ? Comment ça ? Se redressa Callista, surprise.

- Tu n’es pas au courant ? La regarda Kyuhyun, dubitatif.

- Au courant de quoi ?

- Je n’étais pas dans le groupe à sa formation, je l’ai rejoint seulement quelques mois après.

- Oh… Non, je ne le savais pas. Comme je vous l’ai dit, ce que j’aime ce sont vos chansons, votre musique. Je n’ai même pas vu tous les clips !

- Sérieusement ?

- Oui, très sérieusement. A vrai dire, les seuls que j’ai vus sont Mr Simple, Superman et A Cha parce que ma meilleure amie me les a montrés quand ils sont sortis, il n’y a pas longtemps.

- Ah ouais… Donc… Tu n’as jamais vu Haengbok ?! Le sourire de Kyuhyun s’agrandit au point de devenir vicieux.

- Non, jamais. Pourquoi ce sourire ? Se méfia la jeune femme. »

Kyuhyun ne lui répondit pas, mais se saisit de l’ordinateur pour mettre You Tube. Il tapa rapidement sur le clavier, puis sembla choisir un des clips qu’il mit finalement devant les yeux de Callista. Qui les ouvrit en grand. Aussi grand que sa bouche.

Elle n’arrivait même pas à formuler une phrase cohérente. Elle savait que les paroles étaient joyeuses, elle les comprenait. Mais elle n’avait jamais imaginé un clip aussi… Aussi… Elle releva les yeux vers Kyuhyun qui observait d’un regard narquois les réactions de la jeune femme.

« C’est… Commença-t-elle, mais elle se stoppa aussitôt, ne trouvant pas de mots pour décrire ce qu’elle voyait.

- C’est niais, pour faire simple, s’amusa-t-il.

- Mais… Ils n’en ont pas honte ?

- Oh que si ! Eclata-t-il de rire, suivi par Callista. Ils font leur possible pour oublier ce clip. C’est pourquoi je me suis gentiment dévouée à le leur rappeler aussi souvent que possible.

- Evil maknae, secoua-t-elle la tête, tout en glissant sa flèche vers un nouveau clip, au hasard. Elle était désormais curieuse.

- Et fier de l’être ! Rétorqua Kyuhyun, avant de se pencher vers elle. Don’t Don ? S’exclama-t-il. C’est bien, tu nous mets pas l’exact contraire d’Haengbok, continua-t-il avec ironie. »

Callista haussa les épaules pour toute réponse, bien trop obnubilée par le MV. Elle avait le chic pour tomber pile sur ceux qu’il fallait ! Surtout que passer d’Haengbok à Don’t Don était presque choquant, tant les différences étaient grandes. Il lui fallut encore quelques secondes pour s’en remettre, une fois la musique terminée.

« Heechul ressemblait à un rockeur japonais.

- Je sais.

- Leeteuk, Sungmin et toi étiez blonds.

- Je sais.

- La danse était trèèèès suggestive.

- Je sais.

- Je suppose que tu en es extrêmement fier ?

- Absolument ! S’en amusa Kyuhyun, un immense sourire aux lèvres. »

Callista secoua la tête en riant et ferma You Tube. C’était assez d’émotions pour une seule journée. Mais un détail avait retenu son attention et de nature curieuse, elle chercha à confirmer son doute. C’est pourquoi elle ouvrit Google et chercha rapidement un photoshoot de Don’t Don, ce qui ne manquait pas sur le net. Elle trouva enfin son bonheur dans l’image d’un Sungmin en tenue noire.

« Le lapin rose a de ces abdos !

- Hein ? Se contenta d’émettre Kyuhyun, en sortant de ses pensées. Pour toute réponse, Callista lui passa l’ordinateur qu’il observa pensivement. Mais non… C’est photoshopé ça. Sungmin ne doit pas en avoir autant !

- Tu n’es pas sûr de toi ? Ricana-t-elle.

- Tu m’excuses, hein, mais je ne m’amuse pas à mater Minnie.

- Roh, mais non Kyu ! Non ! Tu détruis le Kyumin là ! Eclata-t-elle de rire, pour se moquer de lui. »

Kyuhyun leva les yeux au ciel, mais un sourire en coin vint orner ses lèvres.

« Et sinon, pour en revenir à l’image, je ne pense pas qu’elle soit retouchée. Enfin, pas au niveau de ses abdos. Elle l’est sur les contours de son corps, pour mieux l’incruster dans le fond noir, et éclaircir encore plus sa peau. Mais sur les abdos, il n’y aucun pixel qui dépasse, donc pas de retouche. En tant que meilleure amie d’une graphiste, je peux te le confirmer avec certitude.

- Je reste perplexe…

- Je te parie que si, le charria-t-elle.

- Tu veux vraiment parier avec moi ? Répliqua Kyuhyun, blessé dans sa fierté.

- Oh que oui ! Répliqua-t-elle, sadiquement. Si je gagne, tu… Ses yeux s’illuminèrent à son idée. Tu deviens mon esclave pour le reste de la soirée !

- Si c’est moi qui gagne, c’est toi qui seras mon esclave ! S’exclama-t-il en tendant le petit doigt de sa main droite.

- Marché conclu, finit-elle en enroulant son propre auriculaire autour de celui de Kyuhyun et en faisant se rencontrer leurs pouces.

~
MS~

Callista s’appuya sur la rambarde de l’escalier, pour tenter de percevoir toutes les voix qui lui parvenaient. Kyuhyun, juste derrière, se colla à son dos pour entendre lui aussi. Voilà déjà une heure qu’ils avaient lancé le pari et le reste du groupe venait juste de rentrer.

Comme à chaque fois, ils se dirigèrent vers la terrasse afin de continuer leur discussion au soleil. Callista se tourna vers Kyuhyun et ils se sourirent vicieusement.

« On lance l’opération ‘Force Rabbit’ ? Murmura la jeune femme.

- C’est parti ! »

Ils descendirent les escaliers en silence et rejoignirent le salon, où les portes fenêtres étaient grandes ouvertes. En pénétrant à leur tour sur la terrasse, ils attirèrent les regards des autres.

« Alors Kyu, t’as encore battu Calli ? Ricana Heechul, aimant provoquer la brune. »

A leur grande surprise, aucun des deux ne répondit. Pourtant, Callista protestait à chaque fois que l’androgyne la cherchait et le maknae en profitait normalement pour se vanter.

« Un, commença Callista, sous leurs regards interrogatifs.

- Deux, continua Kyuhyun, nonchalamment appuyé sur son épaule.

- TROIS ! »

Kyuhyun se jeta sur Sungmin qu’il bloqua par derrière, contre sa chaise, sous les regards ahuris des neuf autres. Callista, quant à elle, s’installa en vitesse à califourchon sur les genoux de leur victime et, saisissant les bords du t-shirt, commença à le lui retirer.

Personne ne réagissait, tous bien trop hébétés pour faire quoique ce soit. La jeune femme en profita et tira plus fort. Seulement, arrivée au milieu du torse, elle rencontra un obstacle.

« Vires tes bras Kyu, tu me bloques ! »

La maknae retira ses bras d’au-dessus le t-shirt pour les replaquer contre le torse nu de Sungmin. Le frisson glacé qui parcouru celui-ci au contact de la peau froide du plus jeune commença à le réveiller. Mais c’était trop tard.

Callista finit de lui retira son t-shirt qu’elle laissa négligemment tomber sur Leeteuk. Puis elle vrilla son regard sur le torse de Sungmin, alors qu’un sourire victorieux étirait peu à peu ses lèvres. Elle releva alors ses yeux pour les planter dans ceux de Kyuhyun.

« J’ai gagné ! S’écria-t-elle en levant les bras au ciel.

- Quoi ?! S’offusqua-t-il. Non ! »

Il lâcha sa victime pour venir se positionner devant lui. Sa tête se décomposa à la vitesse de la lumière lorsqu’il se rendit compte, qu’en effet, Sungmin possédait des abdos très présents. Il se tourna vers Callista, toujours assise à califourchon sur les genoux du lapin rose.

Et la lueur sadique qu’il vit s’allumer dans le regard émeraude le fit reculer instinctivement. Il allait souffrir.


Dernière édition par Eriam le Mar 24 Juil - 20:51, édité 1 fois
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:43

Chapitre 6 : #Donghae

Un flottement s’installa sur la terrasse, alors que Callista, toujours installée à califourchon sur Sungmin, souriait victorieusement et que Kyuhyun la fusillait du regard en croisant les bras. Le regard de Donghae passait de l’un à l’autre, sans comprendre ce qu’ils avaient voulu démontrer en déshabillant Sungmin. Les yeux grands ouverts, la bouche formant un « o », il méritait son surnom de Fishy en ce moment-même.

« … Je peux récupérer mon t-shirt ? »

La question de Sungmin sembla réveiller tout le monde et eut le mérite de sortir les deux fauteurs de trouble de leur échange silencieux. Callista eut pourtant une sorte de bug pendant quelques instants, avant de descendre des genoux de Sungmin et d’attraper lentement le t-shirt qu’elle avait balancé sur Leeteuk pour le tendre à sa victime.

« Bah Calli, qu’est-ce qu’il t’arrive ? Demanda Kyuhyun, en remarquant qu’elle avait perdu son sourire narquois.

- Je réalise.

- Mais de quoi tu pa… Continua-t-il, en descendant ses yeux sur le torse de Sungmin puisque c’était ce sur quoi elle semblait bloquée, mais il s’arrêta bien vite. Oh bordel de … »

Un silence surpris pris place entre les deux jeunes, alors qu’ils se rendaient que oui, Sungmin avait des abdominaux très bien formés. Leeteuk, quant à lui, commençait à se masser les tempes : seulement deux jours qu’ils étaient là et il avait déjà mal au crâne avec les bêtises des plus jeunes !

Et encore, Heechul n’était même pas rentré dans la partie, même s’il sentait qu’il se retenait juste envers lui. Donghae regarda son pauvre leader fermer les yeux de désespoir, compatissant au possible. Dans ces moments-là, il était bien content de ne pas être à sa place.

« Bon ! L’un d’entre vous peut-il m’expliquer pourquoi vous vous êtes jetés sur Min pour le déshabiller ? Finit par craquer le plus âgé.

- On aurait dit deux accros au sexe en plein manque.

- Heechul, merci, mais non ! Je n’ai pas besoin que tu en rajoutes aussi ! »

L’androgyne répondit simplement par un sourire innocent, tout ce qu’il y avait de plus faux évidemment. Leeteuk se contenta de l’ignorer et se tourna à nouveau vers les deux maknae pour ne pas les lâcher du regard.

« J’attends.

- On a fait un pari, commença Callista. Après que je sois tombée sur le clip de Don’t Don.

- Elle a remarqué que Sungmin avait des abdos plutôt prononcés, continua Kyuhyun, sous les rougissements de la jeune femme. Seulement, je ne l’ai pas cru. Pour moi, c’était photoshopé.

- Je lui ai parié que non, parce que j’ai quelques notions en graphisme. Et il a relevé le pari. Vous connaissez la suite… Finit Callista en marmonnant sous les regards écarquillés qui lui faisaient face. »

Donghae hésita, quant à lui, entre le rire et la lassitude. Parier sur les abdos de Sungmin… Non, mais vraiment, quelle idée ! Il se tourna vers Eunhyuk qui se mordait la lèvre inférieure pour se retenir de rire. Forcément, c’était le genre de blagues qu’il pouvait très bien déclencher lui-même. Seulement, Donghae se surprit à observer cette lèvre innocemment mordillée. Son ami ne se rendait-il pas compte à quel point il était attirant à ce moment-là ?

« Et je dois le prendre comment le fait que mon meilleur ami lui-même ne sache pas comment mon corps est fait ? »

Donghae se détourna de son meilleur ami pour observer la mine boudeuse de Sungmin, les joues gonflées, ce qui le fit éclater de rire. Tout en riant, il s’empêcha de se tourner à nouveau vers Eunhyuk, de peur de ce qu’il pourrait ressentir encore une fois.

Callista, quant à elle, sembla céder devant l’aegyo de Sungmin, puisqu’elle se pencha versa victime pour la câliner, le faisant rougir en se figeant de surprise, sous les rires de ses amis qui le charriaient gentiment. La jeune femme les ignora et le lâcha seulement une minute plus tard pour rejoindre sa place entre Heechul et Donghae.

« Chanceuse Calli, sourit l’androgyne. Tu as parié avec le seul qui est tellement collé à ses consoles qu’il ne se rend pas compte de ce qui l’entoure, continua-t-il en s’attirant un regard noir du maknae.

- Et c’était quoi l’issue de ce pari ? Demanda Donghae, curieux.

- Oooh, merci de me le rappeler Hae ! J’allais presque oublier, sourit sadiquement Callista, alors que Kyuhyun blanchissait à vue d’œil. Kyuuuu, viens donc me rejoindre. »

Donghae savoura le fait que, pour une fois, c’était Kyuhyun qui subissait et eux qui admiraient. Le plus jeune avait tellement l’habitude de se moquer de ses hyungs et de les mettre dans des positions délicates que même un être au cœur aussi doux que Donghae ne pouvait que rire d’une telle situation.

« Puisqu’on s’est mis d’accord et que ton honneur est en jeu… Ce soir, ce sera maîtresse. Compris ? Susurra Callista, avec un grand sourire. »

Pour toute réponse, Kyuhyun marmonna en vrillant son regard intensément noir dans celui émeraude de la jeune femme. Mais celle-ci se contenta d’agrandir son sourire et de lui tapoter la joue gentiment, comme le ferait une mère avec son enfant.

« Je n’ai pas bien entendu.

- Oui…

- Oui qui ? Insista-t-elle.

- Oui maîtresse ! »

Les rires qui peinaient à se stopper reprirent de plus bel. Donghae crispait sa main sur ses côtés, tant il contractait ses abdos. A ses côtés, Eunhyuk n’en pouvait tout simplement plus et s’était avachie sur la table où il tapait du poing, comme pour tenter de se calmer.

« Bon ! Passons aux choses sérieuses. S’exclama Callista en saisissant le poignet du maknae pour l’entraîner dans le salon. Ce soir, tu fais le repas !

- Quoiiiii ? S’horrifia Kyuhyun, sa voix partant soudainement dans les aigües sous la peur qui le saisissait. »

Et Donghae manqua de s’écrouler, se rattrapant de justesse à la table devant lui. Ils allaient bien rire… Ou mourir d’intoxication. Au choix.

~MS~

La nui était tombée depuis presque une heure, mais cela ne les avait pas arrêté. Callista avait allumé les lumières, créant ainsi une ambiance très calme, alors qu’ils discutaient toujours sur la terrasse. Donghae se cala dans sa chaise et ferma les yeux de bien-être.

Le repas avait été délicieux, mais pas grâce à Kyuhyun ! Au bout d’une dizaine de minutes, Ryeowook l’avait pris en pitié et était venu l’aider. Ce qui était compréhensible lorsqu’on entendait le maknae grogner, s’énerver tout seul et surtout insulter les casseroles.

Bien évidemment, chacun en avait ensuite profité pour que Callista donne certains ordres au maknae. C’est ainsi que Kyuhyun s’était retrouvé à masser Sungmin qui le boudait intensément et voulait lui faire payer au prix fort. Puis il avait dû nourrir Shindong qui semblait avoir trop mal aux mains pour faire quoique ce soit.

Donghae, quant à lui, avait au départ voulu le laisser tranquille, mais ça avait été plus fort que lui et il avait réclamé le plus grand bien du maknae : sa PSP, simplement pour pouvoir admirer son regard choqué. Et tester le jeu sur lequel il lorgnait depuis deux mois, accessoirement.

Mais le meilleur moment avait bien évidemment été lorsqu’Heechul avait demandé à ce que Kyuhyun se travestisse en fille. Donghae avait bien cru que la maknae allait leur faire une syncope au milieu de la terrasse quand Callista avait accepté.

Mais il avait dû s’y résoudre et la jeune femme l’avait entraîné vers sa chambre pour lui passer des habits qui pourraient lui aller. Ils avaient patienté une vingtaine de minutes, en cherchant tous ce que pourrait être le résultat final. Et celui-ci ne les avait pas déçus !

Kyuhyun était redescendu vêtu d’une jupe noire à volants qui lui arrivait tout juste aux genoux et d’une chemise blanche aux manches quelque peu bouffantes. Le tout était agrémenté d’un long collier à perles noires et d’un léger bracelet en cuir à son poignet droit. Callista avait même poussé le vice jusqu’à lui mettre une bonne couche d’eye-liner d’un noir profond et de rouge à lèvres justement bien pourpre.

Donghae ne doutait pas que la tenue –en oubliant le maquillage qui était exagéré juste pour embêter le maknae – devait être très belle portée par Callista. Mais sur Kyuhyun, c’était simplement… Une mauvaise caricature. Et pour finir cet épisode qui les avait tous couché par le rire, Heechul avait pris une photo de la victime comme « souvenir » selon lui. Même si Donghae ne serait pas étonné de la voir sur Tweeter le lendemain.

Puis, peu à peu, ils s’étaient calmés et Callista avait même eut la bonté de rendre sa liberté à Kyuhyun qui s’était empressé de récupérer sa PSP pour ensuite se cacher dans le salon. Même si les rires s’étaient faits moins forts, à cause de la fatigue, ils persistaient, aucun d’entre eux ne pouvant résister au fait de lâcher une blague ou une anecdote de temps en temps.

Donghae sortit de ses pensées en percevant un claquement régulier sur la table. Ses yeux se posèrent alors sur les doigts responsables de ce bruit, puis glissèrent le long du bras avant d’atterrirent sur le visage de Callista. Il posa une main sur son épaule, ce qui la fit se tourner vers lui.

« Qu’est-ce qu’il y a Calli ?

- Rien. Tout va bien. Pourquoi tout n’irait pas bien ? J’ai l’air de ne pas aller bien ?

- Etant donné que tu nous crées une mélodie sur la table depuis tout à l’heure… Oui, sourit légèrement Donghae. Je ne sais pas pourquoi tu te retiens autant, mais… Cèdes à tes pulsions. Sinon tu vas finir par trouer la table.

- Très bien. »

Et elle se leva sans attendre, sous le regard curieux de Donghae qui se demandait ce qui pouvait bien la mettre dans cet état. Elle passa simplement derrière sa chaise pour se stopper près d’Eunhyuk qui riait avec Shindong. Et comme à son habitude, il avait glissé sa main droite devant son visage pour cacher le sourire dont il avait tant honte.

Ce fut cette main-là que Callista saisit pour l’abaisser brutalement, avec un petit soupir sec. Eunhyuk sursauta brutalement, ne s’y attendant absolument pas, et se tourna vers elle avec un regard interrogatif. La jeune femme soupira de plus belle et lui jeta un regard énervé.

« Arrêtes ça.

- Hein ? Ne trouva-t-il qu’à dire, ne comprenant absolument rien.

- Arrêtes de cacher ton sourire, continua-t-elle. Sérieusement, je ne comprends pas pourquoi tu fais ça ! De une, tu es au milieu de tes amis, de tes frères, donc je ne vois pas de quoi tu peux avoir honte. De deux… Son regard s’adoucit et elle laissa même un sourire filer sur ses lèvres. De deux, tu as un sourire sublime Eunhyuk. Le plus beau que je connaisse. »

Eunhyuk rougit soudainement en baissant la tête. Il tenta de parler, mais bafouilla plus qu’autre chose sous les rires amusés de ces dits frères. Donghae décida d’y ajouter son grain de sel, approuvant amplement ce que disait Callista et reconnaissant qu’elle le fasse elle-même remarquer.

« Calli a entièrement raison, Hyuk. Tu as le plus beau des sourires. »

Et il le pensait. Depuis neuf ans qu’ils se connaissaient, il le lui répétait dès qu’il le pouvait, connaissant bien la gêne de son meilleur ami. Pourtant, c’était ce qui faisait l’une des particularités d’Eunhyuk, l’une des choses qu’il adorait chez lui. Alors que le blond tentait de fusionner avec sa chaise, Donghae leva son visage vers Callista et lui offrit un sourire resplendissant. Oui, elle était vraiment une jeune femme en or.

~MS~

Donghae posa le pied sur l’escalier en grimaçant. Toutes ces marches à gravir avant d’atteindre le premier étage lui paraissaient insurmontables. Pourtant, c’était son lit, son lit moelleux et confortable qui l’attendait au bout et il voulait son lit plus que tout.

« Allez Hae, lui murmura Eunhyuk pour ne pas réveiller les autres déjà couchés. »

Callista, quant à elle, se contenta de grogner et de pousser son dos du bout du doigt. Ils avaient été les derniers à table, continuant de discuter jusqu’aux environs d’une heure du matin. Puis ils avaient fait la douloureuse constatation, alors que la fatigue commençait à les prendre, que c’était à eux de tout débarrasser.

Et les voilà, une demi-heure plus tard, à tenter d’aller se coucher. Malgré tout, Donghae était heureux d’avoir ainsi pu parler à Callista. Kyuhyun en avait fait sa propriété privée ces deux derniers jours, mais ce soir le maknae avait été le premier à aller se coucher.

« Plus vite Donghae, grommela l’objet de ses pensées en le dépassant pour se retrouver au niveau d’Eunhyuk. »

Un Eunhyuk en slim d’ailleurs. La lumière du couloir étant allumée, Donghae pouvait remarquer à quel point son pantalon moulait à la perfection les fesses du blond. Des fesses qu’il avait à croquer. Etaient-elles aussi musclées qu’elles le paraissaient ? Il tendit la main pour vérifier, mais s’arrêta brusquement à mi-chemin, sa respiration se bloquant soudainement. Il réalisa lentement ce à quoi il pensait et surtout ce qu’il s’apprêtait à faire ! Non mais, non mais… !

Il se hâta de rejoindre le haut de l’escalier déjà atteint par Callista et Eunhyuk, leur souhaita un rapide bonne nuit et se précipita dans sa chambre. C’est avec un cerveau toujours en mode pause qu’il se changea pour la nuit et se jeta dans son lit, sans pour autant réveiller Ryeowook.

Puis tout lui revint brusquement et il se cacha le visage entre les mains, pour se retenir de gémir. Il avait failli toucher les fesses d’Eunhyuk ! Ce n’était pas le ‘pourquoi’ qui le dérangeait, non il le savait très bien le pourquoi. Il avait découvert sa bisexualité deux ans auparavant et l’assumait très bien. De plus, Eunhyuk était très sexy et bien formé !

Mais c’était son meilleur ami ! Il ne pouvait pas vouloir coucher avec son meilleur ami. Il s’était promis de ne jamais toucher à un seul membre du groupe, c’est pourquoi aucun d’entre eux ne savait rien de son orientation sexuelle. Il se retourna sur le ventre et cacha sa tête dans son oreiller, en grognant. Pourquoi rien n’était jamais simple ?

~MS~

Le plus discrètement possible, Donghae détourna son regard de son meilleur ami. Inconsciemment, il s’était encore mis à détailler son corps. Et cela le stressait de plus en plus. La veille au soir, ou plutôt tôt ce matin, il avait mis énormément de temps à s’endormir.

Certes, cela faisait un très long moment qu’il n’avait pu se satisfaire avec une autre personne que lui-même. Mais au point ce vouloir coucher avec Eunhyuk ? Car oui, c’était bien ce qu’il ressentait. Il lâcha un soupir sonore, s’attirant le regard interrogatif du sujet de ses pensées.

« Je suis fatigué, lui expliqua-t-il.

- Va te reposer alors. »

Donghae sourit devant l’inquiétude d’Eunhyuk qui transparaissait dans son regard, même s’il le couvait parfois trop. Mais là, il lui donnait un motif parfait pour s’échapper sans subir mille-et-une questions de la part du blond.

« Tu as raison, j’en ai sûrement besoin. »

Il se leva et s’enfuit du salon, en sentant un certain soulagement l’envahir. Il gravit les marches trois à trois, mais ralenti en arrivant sur le palier. Il ne voulait pas se retrouver seul dans sa chambre où il sentait que ses interrogations reviendraient en flèche. C’est pourquoi il se dirigea vers la porte qui lui faisait face.

Il toqua rapidement, avant de passer la tête. Callista était allongée sur son lit, un livre entre les mains. Elle tourna son regard vers lui et sourit en se redressant.

« Je peux entrer ? Je ne voudrais pas te déranger.

- Oh non, je préfère ta compagnie à celle d’un livre, s’amusa-t-elle.

- J’en suis honoré, rit Donghae en refermant la porte derrière lui, avant de s’installer sur le fauteuil en cuir du bureau.

- Je finis juste ma page.

- T’inquiète. »

Donghae l’observa se replonger dans son livre, puis balada son regard sur la chambre qui l’entourait. Elle était apaisante de par ses couleurs claires, bien qu’un bazar sans nom y régnait. Il se leva et s’approcha d’un des murs, couvert de photo. Il les détailla lentement, mais l’une d’entre elles attira particulièrement son regard.

Il y reconnaissait Callista et Allys, bien que beaucoup plus jeunes, presque des enfants. Il y avait aussi Soonah et un homme qui ressemblait énormément à Callista, avec les mêmes yeux intensément verts. Très sûrement leur père.

En entendant du bruit derrière lui, il se retourna et vit Callista à quatre pattes sur son lit qui se dirigeait vers lui. Il lui tendit la photo, en souriant gentiment.

« C’est ton père, non ? Pourquoi est-ce qu’on ne l’a pas vu avec vous mercredi ? »

Callista attrapa la photo et la contempla longuement. Puis elle releva ses fascinantes pupilles émeraude et Donghae sentit son cœur se serrer face aux larmes qui y scintillaient.

« Il est mort, il y a cinq ans. »

Le souffle de Donghae se coupa et ses yeux se figèrent. Il ne voulait pas y croire… C’était juste impossible. Les souvenirs remontèrent d’un coup à la surface et il abaissa ses paupières de douleur. Il porta une main tremblante à son visage et chercha à reprendre une respiration régulière. Il entendit la voix de Callista, mais ne réussit pas pour autant à se redresser et à faire semblant que tout allait bien.

« Tu sais Donghae, tu… Tu n’as pas à t’en vouloir. Tu ne… Pouvais pas savoir.
- Ce n’est pas ça Calli… Je… Il… Donghae rouvrit les yeux et les posa dans ceux de la jeune femme. Il y a cinq ans… J’ai perdu mon père. »

Il l’observa douloureusement, mais ne la vit pas réagir comme tous le faisaient habituellement à cette annonce. Parce qu’elle, elle savait, elle comprenait. Elle connaissait cette souffrance qui vrillait continuellement le cœur, qu’on ne pouvait effacer, juste tenter d’oublier.

Pupilles noires, pupilles vertes, ils ne se lâchaient pas. Doucement, Callista tendit la main pour attraper le pull de Donghae, avant de le faire venir à elle. Il se laissa faire et s’effondra à genoux sur le matelas. Puis, toujours sans un mot, ils s’allongèrent doucement l’un contre l’autre, leur regard ne s’étant pas lâchés.

D’ailleurs, pourquoi parler ? Cela n’apaiserait jamais la perte. Ils auraient tout le temps de discuter plus tard. D’une main douce, Donghae essuya tendrement les larmes qui dévalaient les joues pâles qui lui faisaient face, sans se soucier de ses propres pleurs.

Et dans une volonté de protection, Callista se cala contre son torse, alors qu’il l’enveloppait de ses bras pour la serrer contre lui. Aucun n’était nécessaire pour qu’ils se comprennent et partagent ce moment sacré, mais si douloureux.
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 24 Juil - 20:55

Donc voilà, six chapitres pour le moment, ça vous fait de la lecture. x) Le chapitre 7 est complètement écrit, mais je dois le recopier sur word parce que j'avais une mauvaise manie d'écrire mes fics en cours. Et le chapitre 8 est en cours d'écriture. Mais j'ai des idées précises jusqu'au 9 et des idées vagues jusqu'à la fin de cette fic.

Si je devais découper Miss Simple dans le temps, je la découperais en trois parties et les vacances sont la première partie. J'ai plein d'idées pour la suite. Razz

Sinon, petite précision, mais Callista n'est pas une Self-Insert. Elle n'est pas ELF, elle danse mieux que moi et elle est beaucoup plus accro aux jeux-videos que moi. x) Et vous verrez dans le prochain chapitre qu'elle a aussi beaucoup plus de caractère que moi. Razz
avatar
Lynelf || Managers
Managers

Messages : 2460
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Dim 5 Aoû - 17:31

! ! ! ! ! !

Voilà, je crois que c'est tout.


xDD Non mais plus sérieusement... Je veux la suite *-* Tu écris trop bien et l'histoire est pas mal du tout Very Happy (en plus avec du Eunhae, que demander de plus hein xD).
Donghae est juste trop chou et j'adore Callista ♥
Bref... je sais pas comment je vais faire pour attendre ton retour là T_T

Ah oui et vive Kyu \o/ (moi aussi je veux voir Sungmin torse-nu u_u >< xD)

(C'est un petit commentaire mais j'espère que tu ressens tout l'enthousiasme là, sérieux, j'en veux pluuuuuuuuuuus TT #VaPleurerDansSonCoinEnAttendantTonRetour xD)

___
"I’m not sure you know that the reason why I love you is you. Being you. Just you. That's why I love you."

cr: kkoming
https://twitter.com/SheIsLynelf http://lynelf.tumblr.com/
avatar
Ange22 || Entertainer
Entertainer

Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 19
Localisation : Plouguernével, France
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Lun 6 Aoû - 17:51

J'adore ta fic.!! *.*
Sérieux tu as un réel talent pour l'écriture.
J'espère sincèrement que tu posteras très bientôt la suite, au plus vite même car j'ai TROOOP envie de la lire. :3
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Lun 20 Aoû - 14:20

Merci beaucoup pour vos commentaires les filles ! ♥ Ils me font très plaisir et me donnent chaud au cœur. Wink C'est toujours plaisant de voir que ce qu'on écrit plaît à des personnes et d'être encouragé. Alors merciii. ♥

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Chapitre 7 : #Kyuhyun

Kyuhyun se retourna dans son lit, encore une fois ; Dans son dos, Siwon soupira et enfonça sa tête dans l’oreiller moelleux pour tenter de ne plus entendre le maknae bouger dans tous les sens. Peine perdue, Kyuhyun s’allongea sur le dos, en calant ses mains derrière sa tête.

« Bon sang Kyuhyun, arrêtes de bouger… Le supplia-t-il d’une voix endormie.

- Mais je n’arrive pas à dormir.

- Ne bouge plus ! Et tu vas voir, ça va venir… »

Pour toute réponse, Siwon reçut un soupir appuyé. Il crut pourtant que c’était bon, puisqu’il n’y eut plus aucun mouvement. Seulement, même pas cinq minutes après, Kyuhyun reprit son petit manège. Excédé, Siwon lui donna un puissant coup à l’aide de ses pieds et l’éjecta du lit. Ne s’y attendant absolument pas, le plus jeune entraîna son oreiller dans sa chute. Hébété, il resta assis au sol, regardant Siwon les yeux grands ouverts.

« Mais…

- Tu m’empêches de dormir et tu m’énerves. Va t’exciter ailleurs. »

Kyuhyun grogna en se relevant et sortit de la chambre vexé au possible. Il s’abattit sur l’un des canapés du pallier et fixa la télé d’un œil noir. Il n’arrivait pas à dormir, ce n’était pas sa faute. Il n’avait aucune idée du pourquoi, c’était juste comme ça. Et ce l’énervait. S’il avait su ce qui le dérangeait, il aurait pu y remédier, mais là il ne pouvait rien faire.

En soupirant de frustration, il reporta son attention sur la PS3 et haussa les épaules. Pourquoi pas… Il n’avait rien à perdre et cela l’occuperait un tant soit peu. Il alluma la télé et la console d’une main habile, avant de se saisir de la manette pour se caler confortablement dans le canapé.

Le son était au minimum, pour ne pas risquer de réveiller les autres. Mais peu à peu, il commença à s’énerver après le jeu. C’était plus fort que lui, il évacuait toujours sa frustration à travers l’écran. Sauf que cette fois-ci, au moment où il allait gagner, tout s’éteint d’un coup. Kyuhyun se figea sous le choc, refusant d’y croire.

Puis ses yeux remontèrent lentement et il découvrit Callista, qui tenait la prise d’origine dans sa main. Même si la lumière du pallier était très faible, le maknae put facilement constater que les yeux de la jeune femme étaient rouges et gonflés.

« Bordel Kyu, mais qu’est-ce que tu fous ? Il est deux heures et demi du mat’ !

- Je n’arrive pas à dormir et Siwon m’a viré du lit. Donc je m’occupe.

- Oui, ben, occupes-toi en silence. Je veux dormir moi.

- Il n’y a que toi que ça dérange ! Répliqua Kyuhyun, vexé. Regarde ! Continua-t-il en désignant le pallier du bras. Tu es la seule debout !

- Les autres n’enchaînent pas cauchemars sur cauchemars toute la nuit, leur donnant ainsi une très grande envie de dormir ! Craqua-t-elle, au bord des larmes. »

Callista croisa ses bras sur sa poitrine, comme pour se protéger d’un froid qu’elle seule ressentait. Kyuhyun, lui, ne disait plus rien. Il sentait bien qu’il en avait trop fait, il n’aurait pas dû lui répondre ainsi et il s’en voulait.

Posant sa manette, il se leva d’un bond pour aller la serrer dans ses bras, alors qu’elle éclatait en sanglots, calée contre son torse. Il la berça lentement, attendant simplement que ses pleurs se calment.

« Chhhh… Je ne sais pas ce que tu as Calli, mais je suis là, ok ? Je suis là. »

Kyuhyun resserra son emprise pour lui montrer réellement qu’elle n’était pas seule. Callista inspira profondément afin de tenter de se calmer, acquiesçant doucement. Un silence prit place, ponctué seulement par les sanglots de la jeune femme.

« Kyu…

- Oui ?

- Tu… Tu veux bien dormir avec moi ? Je n’ai pas envie de… Rester toute seule, finit-elle dans un souffle presque inaudible. »

Le maknae ouvrit grand les yeux et l’observa, surpris. Ces derniers jours, il avait appris à connaître une Callista forte, souriante et taquine. Cette nuit, il voyait enfin une jeune femme de dix-neuf ans, tout juste sortie de l’adolescence, avec ses peurs et ses doutes. Il lui sourit, attendri, avant de lui caresser tendrement les cheveux.

« Bien sûr Calli. Il est hors de question que je te laisse seule dans ton état. »

Sa voix s’était faite douce dans le but de la rassurer. Kyuhyun avait beau principalement se comporter comme un adolescent en manque constant de consoles et être embêtant à souhait, il n’en restait pas moins un adulte de vingt-quatre ans et savait se comporter comme tel lorsque la situation le nécessitait.

Doucement, il glissa une main sous les jambes de Callista tandis que l’autre venait se caler dans son dos, afin de la soulever du sol pour la porter jusqu’à sa chambre.

« Allez, dodo. »

Du pied, il poussa la porte qui lui faisait face avant de poser délicatement Callista sur son lit pour ensuite venir se coucher à côté d’elle. Aucune lumière ne traversait l’obscurité de la chambre, alors il attrapa les draps du mieux qu’il put pour les remonter sur leurs corps bien trop découverts pour une nuit fraîche. En effet, Callista était simplement vêtue d’un short et d’un débardeur, tandis que Kyuhyun ne portait pas de t-shirt car cela le gênait pour dormir.

Comme mue par un automatisme, la jeune femme se pelotonna contre lui et soupira légèrement, rassurée de cette présence à ses côtés. Attendri, Kyuhyun lui sourit avant de fermer ses yeux à son tour pour enfin trouver de sommeil qui lui faisait défaut.

~MS~

Le soleil inonda soudainement la chambre de Callista, faisant ainsi grogner les deux marmottes encore toutes endormies dans le lit. Callista cacha sn visage contre le torse de Kyuhyun qui, lui, remonta encore plus les draps sur sa tête.

« … Oh. Mon. Dieu. OH MON DIEU ! LES MECS, KYU ET CALLI ILS ONT FAIT DES COCHENNERIES C’TE NUIT ! »

Le maknae ouvrit grand les yeux en se redressant subitement et tomba dans le regard amusé d’Heechul qui ricanait, fier de sa petite blague. Un troupeau d’éléphants se fit entendre dans les escaliers, ainsi que des exclamations en tous sens. Alors que le plus jeune avait l’impression de percevoir une lueur plus profonde que celle de l’amusement et de la fierté dans les yeux de son aîné, la furie blonde qui déboula dans la chambre le sortit de ses pensées.

« Kyu, je vais te tuer ! »

Sans attendre, Eunhyk se jeta sur Kyuhyun dans l’intention évidente de l’étrangler, les mains en avant. Les sept autres membres pénétrèrent à leur tour dans la chambre, les yeux curieux et un sourire amusé aux lèvres. Seulement, Callista se redressa à ce moment-là et dégagea violemment l’attaquant de son lit qui se retrouva les fesses au sol, sans rien comprendre.

« Pas touches à mon oreiller.

- Mais Calli… Il te pervertit !

- Si vous arrêtiez de croire aux conneries d’Heechul aussi. »

Tous se tournèrent vers l’androgyne qui leur fit un grand sourire innocent, tout en reculant d’un pas par sécurité.

« Ok, j’ai probablement inventé le fait qu’ils aient couché ensembles… Mais ils dormaient quand même dans le même lit ! »

L’attention se reporta sur les deux plus jeunes, toujours pas mieux réveillés, et Leeteuk acquiesça, comme la plupart des autres. Kyuhyun, quant à lui, ne put s’empêcher de soupirer devant la puérilité évidente de son aîné. Et c’était lui qu’on appelait Evil ? Laissez-le rire, Heechul était mille fois pire.

« C’est vrai ça, commenta Leeteuk. Pourquoi vous êtes dans le même lit ?

- Siwon m’a viré du mien cette nuit, l’accusa Kyuhyun. Et comme Callista ne voulait pas dormir seule, je suis venue avec elle. Fin de l’histoire. »

Kyuhyun jeta un regard ainé au coupable de toute cette histoire, selon lui, mais Siwon haussa un sourcil lui montrant bien qu’il se moquait de ce qu’il pouvait dire. Le plus jeune se le jura, il se vengerait. Qu’importe si ce n’était pas tout de suite, qu’importe s’il avait passé une excellente nuit : sa fierté en avait pris un coup.

« Ouais, fin de l’histoire… Marmonna Callista, la tête posée sur l’épaule de Kyuhyun. Maintenant, dodo. »

Et elle entraîna Kyuhyun à sa suite, pour se planquer sous les draps. Le jeune homme laissa échapper un ricanement amusé, alors que des exclamations retentissaient au-dessus d’eux. Il se contenta de serrer Callista contre lui et de fermer les yeux, profitant de leurs dernières minutes de tranquillité, l’esprit encore embrouillé par le sommeil.

~MS~

Le bol qui se trouvait devant Kyuhyun ne l’inspirait absolument pas. Il regardait les céréales flotter dans son lait d’un œil morne, les bougeant de temps en temps du bout de sa cuillère. Un bâillement le prit soudainement et il le laissa s’exprimer, ne soulevant pas un seul autre muscle que sa mâchoire ce qui lui demandait déjà beaucoup d’effort.

Callista juste en face était dans le même état que lui, bien qu’elle avait trouvé la force il ne savait où de manger et avalait lentement son chocolat, sous le regard toujours embrumé de sommeil de Kyuhyun.

« Bon sang, on dirait deux zombis ! »

Les zombis en question relevèrent leurs regards vers un Heechul assis sur la table, avant de le reporter sur le repas, cela leur demandant trop d’effort. Kyuhyun ne put retenir un haut-le-cœur et repoussa définitivement son bol, avant de s’écrouler sur la table.

« J’en peux plus des petit-déj’ à la française, chouina-t-il. J’veux qu’on remange coréééééééén.

- Tu veux, t’exiges… Mais on n’est pas à ton service mon petit Kyu !

- Ta gueule Heechul. »

Ils se tournèrent tous les deux, extrêmement surprises, vers une Callista qui s’était redressée et lui jetait un regard froid.

« T’as dit quoi là ? Demanda Heechul, qui ne plaisantait plus du tout.

- J’ai dit ‘ta gueule’. Tu me soûles, j’en peux plus d’entendre ta voix et t’es un chieur de première. Alors tu fermes ta gueule ou tu dégages. »

L’androgyne se leva d’un bond, toute trace d’amusement ayant quitté ses yeux désormais de feu. Il saisit le menton de Callista pour approcher son visage du sien et planta son regard d’un noir absolu dans les yeux verts qui lui faisaient face.

« T’as de la chance d’être une fille, siffla-t-il pour ne pas laisser évacuer sa colère. Parce que sinon, je t’en aurais déjà collé une. »

Et il quitta la terrasse d’un pas rageur, sous les yeux toujours écarquillés de Kyuhyun qui peinait à réaliser ce qu’il venait de se passer. Cette scène s’était-elle réellement déroulée ou était-il encore tant endormi qu’il mélangeait rêve et réalité ? La voix enragée d’Heechul retentit soudainement pour lui confirmer qu’il ne rêvait pas.

« T’AS QU’A DEMANDER A CETTE PETITE CONNE ! »

Bon, eh bien… Joyeuse journée en perspective.

~MS~

L’ambiance dans la voiture était tendue. Très tendue. Au volant, Leetauk restait concentré sur la route, mais Kyuhyun remarquait bien que ses yeux brillaient d’inquiétude. Sur le siège passager, Sungmin avait depuis longtemps perdu l’espoir de maîtriser la conversation et un lourd silence s’était installé.

Pourtant, ce n’était pas faute d’avoir voulu dérider Callista, qui était à l’origine de cette tension. La jeune femme ne parlait que pour donner des indications sur la route à Leeteuk, avant de replonger dans son mutisme les yeux rivés sur la vitre.

Kyuhyun, quant à lui, laissa échapper un soupire. Encore un. D’un côté, il en voulait à la brune d’avoir parlé de cette manière à Heechul qui ne lui avait absolument rien fait. De l’autre, il comprenait son état d’énervement avancé après l’avoir vue pleurer cette nuit.

Il espérait simplement que la petite visite qu’ils s’offraient pour la journée leur permettrait de résoudre cette situation. Surtout que le reste du groupe ressentait cette tension et avait par réflexe mit Callista de côté pour soutenir Heechul. Et Kyuhyun n’aimait pas ça.

La jeune femme avait fait une erreur, oui. Mais cela leur était déjà tous arrivé ! Alors il s’était promis d’aider Callista, coûte que coûte. Ce fut la voix de Leeteuk qui le sortit de ses pensées, lorsqu’il leur annonça qu’ils étaient enfin arrivés.

Puisque c’était Callista qui les avait guidés, ils furent les premiers sur place et une certaine tranquillité s’était installée entre eux, alors qu’ils sortaient de la voiture pour observer le château qui leur faisait face.

Mais dès que les deux autres voitures apparurent dans leur champ de vision, Kyuhyun sentit Callista se raidir et la vit installer une paire de lunettes de soleil sur son nez. Les autres membres les rejoignirent rapidement, alors que l’ambiance tendue se réinstallait.

Heechul arborait un masque de contrariété, ses yeux noirs lançant des éclairs à quiconque osait s’adresser à lui. Leeteuk prit les choses en main en les menant vers l’accueil, afin qu’ils puissent acheter leurs tickets pour visiter le château.

Car oui, ils avaient décidé ne plus simplement traîner à la maison pour leurs vacances, mais d’en profiter pour apprendre à mieux connaître la France et sa culture. C’était pourquoi ils se trouvaient au château de Chambord en ce dimanche ensoleillé.

Puisqu’il ne parlait pas un mot de Français, Leeteuk entraîna Callista à sa suite afin qu’elle joue l’interprète. Le reste du groupe les attendait un peu plus loin, bien dissimulés à l’aide de lunettes et de masques en tout genre.

Kyuhyun soupira en constatant qu’Heechul se mettait de lui-même à l’écart. Il fallait vraiment qu’il fasse quelque chose. Sauf que lorsque l’androgyne était dans cet état-là, seules deux personnes pouvaient l’approcher sans risquer de se faire tuer.

Et malheureusement pour Kyuhyun, il n’en avait qu’une seule à portée de main. Il se dirigea donc vers elle à contrecœur.

« Siwon ? »

~MS~

Bon. Kyuhyun ne connaissait pas le parc du château, d’accord. Mais il était sûr de ne pas être perdu. Là par exemple, n’était-ce pas le rosier qui lui indiquait qu’il devait ensuite tourner à droite ? Peut-être…

Ou pas peut-être pas. Décidant qu’il n’avait rien à perdre, il suivit le chemin qu’il pensait reconnaître, ignorant toujours les protestations de son ‘paquet’.

« Bon sang Kyuuuu ! Tu vas me dire où on va à la fin ?! S’exclama une fois de plus ledit paquet.

- Si je te le dis, c’est plus une surprise ! S’amusa Kyuhyun.

- Tu m’soûles.

- Moi aussi je t’aime Calli. »

Callista allait répliquer, mais il la coupa par une exclamation de joie. Il était sûr de ne pas être perdu et il avait eu raison ! La preuve, ils étaient arrivés à destination. Kyuhyun fit assoir la jeune femme sur un banc et porta un regard à son portable. Il avait encore cinq minutes avant la Troisième Guerre mondiale.

« Maintenant qu’on est arrivé, on fait quoi ? Soupira Callista, visiblement blasée.

- On attend.

- On attend ?

- Oui. »

Il était décidé à ne livrer aucune information et puis de toutes manières, elle le saurait dans quelques minutes. C’est pourquoi il ignora son regard meurtrier et fit les cent pas en attendant que Siwon arrive avec son propre paquet.

Ce qui ne tarda pas puisqu’il le vit apparaître quelques secondes, traînant derrière lui un Heechul complètement silencieux. Callista, par contre, se releva d’un bond avec la ferme intention de partir.

Mais Kyuhyun en avait décidé autrement, ce pourquoi il la retint par le poignet et la force à sa rassoir sur le banc. Siwon de son côté faisait la même chose avec Heechul.

« Et vous n’avez pas le droit de bouger de là tant que vous n’êtes pas réconciliés, termina Kyuhyun. »

Siwon et lui s’éloignèrent ensuite de là, pour aller se planquer derrière un bosquet imposant. Kyuhyun espérait sincèrement que cela allait marcher, car sinon il faudrait faire intervenir Leeteuk et ce serait amusant pour aucun d’eux.

Même si pour le moment cela semblait mal parti. Un silence d’outre-tombe régnait entre les deux bornés et il soupira longuement. Alors qu’il allait dire à Siwon de laisser tomber, Callista bougea enfin. Elle releva la tête pour fixer Heechul avant de la baisser à nouveau.

« Je suis désolée. »

Le regard de l’androgyne se porta sur elle et il croisa les bras, comme pour attendre le reste. La jeune femme releva le visage pour l’affronter et Kyuhyun put voir des larmes perler au bord de ses yeux, alors qu’elle semblait se retenir de ne pas pleurer.

« Sincèrement, je suis vraiment désolée. Je n’avais aucun droit, ni aucune raison de te parler comme ça. Le pire, c’est que je n’ai aucune excuse. J’ai juste eu… Une mauvaise pulsion, que j’ai laissée éclater. Je m’en veux tellement... Pardon. »

Ses yeux dérivèrent derrière Heechul, fixant un point invisible alors qu’elle se mordillait légèrement sa lèvre inférieure.

« Ça me suffit. »

Un petit sourire avait pris place sur le visage d’Heechul et il se saisit des mains de Callista afin qu’elle reporte son attention sur lui.

« Je n’accepte pas ton geste, mais je comprends cette pulsion. J’y ai déjà cédée. Tu t’es excusée et tu t’en veux vraiment. Alors ça me va, je te pardonne. »

Callista laissa éclater un petit rire dans un sanglot et Heechul vint tendrement l’enlacer. Quant à lui, Kyuhyun se tourna vers Siwon très heureux de la scène à laquelle il venait assister et du fait que son plan ait marché.

Ils se tapèrent dans les mains, avant de se décider à quitter la scène pour laisser les deux réconciliés discuter calmement. Mission réussie.

~MS~

Kyuhyun éclata de rire en observant Eunhyuk et Donghae. Le premier tentait en effet de noyer le second dans une des fontaines du parc pour faire ressortir ses gênes de poisson, selon ses dires. Ce qui ne plaisait absolument pas au poisson en question, bien évidemment. Mais comme Leeteuk ne remarquait rien, Eunhyuk en profitait.

Délaissant ce spectacle, Kyuhyun reporta son attention sur les autres membres du groupe. Ils étaient tous réunis à quelques mètres des deux fauteurs de trouble, Callista riant parmi eux. Depuis qu’ils s’étaient réconciliés deux heures auparavant, Heechul ne la lâchait plus comme il le faisait ces derniers jours.

Mais le maknae remarqua Sungmin à l’écart du groupe, concentré sur son IPhone. Son meilleur ami le boudait toujours pour le pari du vendredi et Kyuhyun se dit que c’était le moment de réparer les dégâts.

C’est pourquoi il vint simplement s’assoir à côté de lui, attendant qu’il lui dise quoique ce soit qui montrerait qu’il avait remarqué sa présence. Mais à part un bref regard, Kyuhyun n’eut le droit à rien d’autre. Il décida donc d’agir par lui-même.

« Je suis désolé Minnie.

- C’est bien.

- Je ne voulais pas te vexer.

- Je ne suis pas vexé.

- Alors pourquoi tu ne me parles plus depuis deux jours ?

- Parce que ça fait du bien à ton égocentrisme.

- Donc tu es vexé.

- Bien sûr que oui ! »

Sungmin se décrocha enfin de son portable pour lui lancer un de ses fameux regards noirs. Ce qui malheureusement ne faisait absolument rien à Kyuhyun, puisque c’était lui qui le lui avait enseigné.

« T’es tellement centré sur tes consoles que tu ne savais même pas comment était fait le corps de ton meilleur ami que tu côtoies depuis six ans ! Alors oui, je suis vexé et à raison.

- Mais Minniiiiie ! Je m’intéresse simplement plus à l’esprit qu’au physique ! »

La voix de Kyuhyun avait été atrocement aiguë en sortant cette phrase et il papillonna des cils, pour renforcer son côté ‘jeune fille en fleur’. Même s’il était énervé, Sungmin ne put s’empêcher de pouffer de rire en secouant la tête.

« T’es trop bête.

- Juste avec toi.

- Je sais. Mais je te promets que ça ne se reproduira plus. Alors tu peux arrêter de bouder maintenant ?

- Bien sûr. »

Heureux, Kyuhyun laissa éclater sa joie en prenant son ami dans ses bras pour le serrer contre lui. Il n’aimait pas être en froid avec Sungmin et se réconcilier n’avait pas de valeur à ses yeux.

Finalement, cette journée n’avait pas été parfaite, mais elle s’était bien mieux déroulée que ce qu’il avait prévu.
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Lun 20 Aoû - 16:04

Chapitre 8 : #Callista & Ryeowook - All

PDV : #Callista & Ryeowook

Lorsqu’elle se leva en ce matin du dix juillet, Callista se sentait étonnement bien. Elle avait dormi comme un bébé et cela contrastait énormément avec sa nuit précédente où elle avait enchaîné cauchemars sur cauchemars, ce malgré la présence de Kyuhyun.

Mais sa réconciliation avec Heechul l’avait complètement apaisée, ainsi que cette journée passée simplement avec les Super Junior, sans se prendre la tête. Mais si elle ne pensait pas encore pouvoir se permettre de les appeler ‘amis’ –c’était bien trop récent- elles s’entendaient très bien avec chacun d’entre eux.

Même si évidemment Kyuhyun restait celui dont elle était le plus proche pour le moment. Ensuite venait sûrement Donghae qui connaissait le poids qui pesait sur cœur. Et Heechul, forcément. Malgré leur dispute, l’androgyne semblait s’être pris d’affection pour elle et l’avait collée toute la journée de la veille.

Callista sourit à ces pensées et sortit de sa chambre pour rejoindre la terrasse où elle entendait déjà des discussions. Seuls Ryeowook et Leeteuk étaient présents, plongés en pleine conversation. Elle les salua alors qu’ils lui souriaient, avant de rejoindre sa place.

Elle aimait bien les observer : ils n’étaient pas plus proches que n’importe quels autres membres, mais ils avaient une manière différente d’agir avec eux. Leeteuk lui faisait penser à un père, rigoureux et sévère, mais aimant. Tandis que Ryeowook serait plutôt une mère : protecteur et attentionné, parfois un peu trop.

Ce fut d’ailleurs le plus jeune qui la sortit de ses pensées, en agissant une main devant ses yeux.

« T’es parmi nous Calli ? S’amusa l’eternal maknae.

- Oui, oui ! J’étais juste partie dans mes pensées. Je peux vous aider ?

- J’avais vu ça, ria-t-il. Et oui, tu peux nous aider. En fait avec Teukie, on se demandait s’il n’y avait pas un magasin de nourriture asiatique pas loin. J’aimerais bien faire le plait préféré d’Heechul ce midi, comme c’est son anniv’. »

Et Callista bugua. Les yeux exorbités, elle passait de Ryeowook à Leeteuk espérant une mauvaise blague. Mais visiblement non.

« C’est… L’anniversaire d’Heechul ? Demanda-t-elle tout de même, par précaution.

- Bah oui, confirma Leeteuk tout naturellement.

- Oh mon dieu Calli ! S’exclama Ryeowook. On ne te l’avait pas dit ! On est tellement habitué à ta présence qu’on oublie que tu ne sais pas les mêmes choses que nous. Désolé.

- T’inquiètes Ryeowook, ce n’est pas grave. Vous ne pouvez toujours vous demander ce que je sais ou pas. Et puis, c’est très gentil ce que tu as dit.

- C’est normal, sourie-t-il. Enfin, au moins, tu es au courant maintenant. Et sinon, pour le magasin asiatique ? »

Callista l’observa longuement, se mordant la lèvre avant de se lever soudainement, pour entraîner Ryeowook à sa suite sous le regard surpris du leader.

« On sort en ville tous les deux ! »

~MS~

Callista observait Ryeowook farfouiller parmi les rayons, le sourire aux lèvres. Après s’être préparés en vitesse, en tentant de ne réveiller personne, ils avaient juste salué Leeteuk et étaient partis en ville. Callista l’avait amené jusqu’à l’une des boutiques asiatiques de la ville, mais la seule en laquelle sa mère avait confiance pour les produits.

Et depuis une heure, elle patientait juste adossée au mur pendant que Ryeowook semblait faire des provisions pour les deux mois à venir. Il avait avancé comme argument qu’il préférait en prendre trop que pas assez, et puis que ce serait plus simple s’il avait tout ce qu’il lui fallait à portée de main à la maison.

Alors elle ne disait plus rien et attendait simplement qu’il finisse ce qu’il avait à faire. Parce que ce n’était pas le tout, mais elle devait ensuite trouver un cadeau pour Heechul, elle. Et pour Leeteuk aussi. Parce que oui, bien évidemment, Ryeowook lui avait appris que l’anniversaire de Leeteuk avait eu lieu neuf jours auparavant et elle n’aimait l’idée de rentrer les mains vides pour le leader.

« Bon, Wookie ! Tu te bouges les fesses ou je te les bouge moi-même ? »

Le jeune homme releva la tête, amusé par la patience évidente de Callista. Mais il appréciait le fait qu’inconsciemment elle l’ait appelé ‘Wookie’, cela montrait qu’elle se sentait plus à l’aise avec lui et il en était quelque peu fier.

Cependant il aimait bien l’embêter aussi, elle n’osait pas s’énerver franchement alors il en profitait un peu. C’est pourquoi il prit son temps pour chercher le dernier bocal qui lui fallait avant de la rejoindre près de la caisse, un sourire angélique ornant ses lèvres.

« Callista ?

- Oui, soupira-t-elle, toutefois amusé.

- C’est moi ou j’ai entendu ‘Wookie’ ? Demanda-t-il, en tentant de cacher son sourire.

- Oh ! S’empourpra-t-elle. Je suis désolée, vraiment je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça, je…

- Eh, eh, eh, du calme ! Ria-t-il. Ça ne me gêne absolument pas que tu m’appelles comme ça. J’ai juste une condition.

- Euuuuh… Laquelle ?

- Que moi je puisse t’appeler Lista. »

Callista le regarda étonnée, se demandant le pourquoi d’une telle demande. D’habitude, lorsqu’on voulait la surnommer, c’était plutôt ‘Calli’ qui sortait, plus court et plus simple. Ryeowook remarqua son regard et s’expliqua.

« Tout le monde t’appelle Calli, ta mère, ta sœur, tes amis aussi je suppose. Alors je voudrais quelque chose de plus personnel pour moi. Ou même pour tous les Suju. Comme ça, je me sens plus proche de toi.

- Bah, ok. Comme tu veux, ça ne me dérange pas. »

Ryeowook lui sortit alors un sourire étincelant qui lui fit apprécier le fait d’avoir accepté. Le jeune homme était simple, il ne cherchait pas à se prendre la tête et agissait spontanément. Il voulait simplement prendre soin de ses proches et mettre à l’aise ceux qu’il appréciait. Ce qui faisait que Callista était contente de pouvoir le rendre heureux avec un simple surnom.

« Bon, on les trouver ces cadeaux maintenant ?! La sortit de ses pensées Ryeowook. »

~MS~

Ryeowook jeta un œil à droite, puis à gauche. Personne à l’horizon. Il fit rapidement signe à Callista et ils se faufilèrent dans la cuisine qu’ils verrouillèrent derrière eux. Leurs lourds sacs furent posés avec joie sur la table ronde qui trônait vers la droite et ils s’abattirent avec soulagement sur les chaises à leur portée.

En relevant la tête, Ryeowook croisa le regard de Callista et ils partirent tous les deux dans un fou rire nerveux, délaissant ainsi la tension qui les avait habités depuis qu’ils avaient franchi le portail de la propriété Sinclair.

Ryeowook avait été formel : à part Leeteuk, il refusait que quiconque soit au courant du repas surprise qu’il préparait pour l’anniversaire d’Heechul. Callista ayant été désignée comme volontaire obligatoire, elle l’avait suivie dans son aventure.

A peine le portail franchi, ils avaient dû subir les questions de Yesung et Kyuhyun, curieux de savoir où ils avaient été. Une fois débarrassés d’eux, ils avaient dû attendre dans la voiture en faisant semblant de discuter que Sungmin et Shindong rentrent à l’intérieur de la maison. Et alors qu’ils s’apprêtaient à enfin pénétrer dans le hall, Ryeowook les avait soudainement obligé à se cacher derrière la porte parce que Donghae et Eunhyuk descendait les escaliers.

Tout cela pour dire qu’ils étaient heureux d’être enfin arrivés à bon port, surtout Callista qui n’avait comme projet au départ que l’achat de cadeaux pour les deux plus vieux membres. Lui faisant ainsi réaliser qu’elle avait bel et bien dix ans de différence avec eux et la faisant se sentir encore plus jeune, à son plus grand malheur.

Et le pire avait été quand elle avait réalisé que le plus jeune, soit Kyuhyun, avait tout de même vingt-quatre, soit cinq ans de plus qu’elle. Pour certaines personnes, l’âge n’était pas important, mais Callista n’aimait pas cette sensation de se sentir aussi jeune, encore une adolescente il y avait peu de temps.

Mais les Super Junior se comportaient tellement comme des gosses ou des ados pré pubères qu’elle se disait qu’elle oublierait rapidement cette différence d’âge un peu trop grande à son goût.

« Lista, t’es avec moi ? S’exclama Ryeowook. C’est fou comme tu pars rapidement dans tes pensées aujourd’hui.

- Désolée, je me plaignais intérieurement de la différence d’âge entre vous et moi.

- Encore ?! Mais t’as fait que me le rabâcher pendant que tu achetais les cadeaux !

- Tu n’as aucune compassion Wookie, bouda-t-elle en croisant les bras.

- Selon Teukie hyung, j’ai ‘toute la compassion du monde’. Mais pas pour un truc aussi ridicule. Est-ce qu’on t’a mis de côté à cause de ton jeune âge ?

- Non, mais…

- Pas de mais ! En plus, je suis certain que les trois-quarts des membres sont plus jeunes que toi mentalement, Heechul en tête de liste.

- … Tu n’as pas tort, admit Callista.

- Bah voilà ! Et maintenant, tu m’aides à le préparer ce repas ?

- Chef, oui, chef !

- Rompez soldat, ria-t-il. »

Ils sortirent tous les ustensiles et plats qui leur faillaient avant de se mettre au travail. Cela ne demandait pas énormément d’efforts, puisque le plat favori d’Heechul était le Samgyupsal. Il fallait donc surtout préparer les condiments, tels que la salade, les tomates, les sauces ou les épices, et faire cuire la viande.

Par chance aux yeux Ryeowook, il ne s’était pas retrouvé en cuisine avec un vrai danger public - pour ne pas dire clairement Kyuhyun, Heechul ou Eunhyuk – et Callista se débrouillait vraiment bien dans ce qu’elle faisait.

Et puis elle était d’une compagnie très agréable quand elle n’était pas dans un mauvais moment comme hier, alors il en profita pour discuter avec elle de tout et de rien, et en apprendre ainsi plus sur la personne avec qui ils allaient passer deux mois.

« Fini ! S’exclama Callista une heure plus tard, plus que ravie. »

En effet, tout avait été fait tranquillement et ils venaient tout juste de terminer : la viande était cuite, la salade et les tomates se trouvaient dans un grand saladier, les différentes sauces –plus de dix parce que ‘les Super Junior étaient franchement compliqués niveau goût’ pour citer Ryeowook –les attendaient sagement dans des petits bols et les épices patientaient juste à côté.

Et comme dessert, un énorme moelleux au chocolat que Ryeowook était en train de sortir du four. Ils y avaient tous les deux mis tout leur cœur et ils espéraient que cela plairait aux huit jeunes hommes qui patientaient de moins en moins bien.

En effet, malgré que Leeteuk ait essayé de les occuper et de les retenir, Siwon avait fini par remarquer que les deux absents étaient enfermés dans la cuisine et pendant une dizaine de minutes, ça avait été le jeu de qui réussirait à ouvrir la porte. Il avait fallu que Leeteuk pousse une gueulante pour qu’ils acceptent de laisser les cuisiniers en paix.

Mais depuis une demi-heure, ils entendaient des ‘on a faim’ fuser toutes les minutes. Ryeowook et Callista s’en amusaient et faisaient alors exprès de prendre leur temps pour les embêter encore plus. Seulement, au bout d’un moment, même eux s’étaient mis à ressentir la faim alors ils s’étaient dépêchés de tout terminer.

« Chaud devant ! S’exclama Ryeowook en sortant de la cuisine avec deux énormes poêles dans les mains, en direction de la terrasse.

- Hmmm, ça sent trop bon ! S’allécha Shindong en lorgnant sur la viande dorée.

- Oooh, vous avez fait du bon boulot Wook, Calli ! S’émerveilla Donghae, les yeux pétillants. »

La jeune femme lui sourit en posant tous les plats à table, avant de s’assoir à ses côtés. Elle était heureuse que cela leur plaise et elle le serait encore plus quand ils auraient goûté. Ryeowook et elle avaient mis tout leur cœur dans ce plat, alors leur joie était la meilleure des récompenses à ses yeux.

« Bon appétit ! Ria-t-elle, alors qu’ils se jetaient tous sur la nourriture. Et joyeux anniversaire Heechul.

- Merchi ! Lui répondit le concerné, de la viande plein la bouche. »

Les Super Junior se régalèrent et les deux cuisiniers ne reçurent que des compliments. Ryeowook ne pouvait arrêter de sourire, tant il était heureux. La cuisine c’était son domaine, plus personne ne s’étonnait de son talent pour cette pratique. Alors lorsqu’ils le félicitaient autant, cela le remplissait de joie.

C’était simple, mais il en souriait. C’était dans ces moments-là, des moments de joie simple, de petits habitudes, qu’il se rendait vraiment compte qu’ils n’étaient qu’une grande famille qui comptait énormément à leurs yeux à tous. Une grande famille qui, semblait-il, allait s’agrandir puisqu’en quelques jours Callista avait déjà pris une place importante parmi eux.

Comme dans chaque foyer, ils avaient déjà connus joie, amusement, confort, colère et tristesse avec la jeune Franco-Coréenne. Chaque minute qui passait faisait un peu plus d’elle une sœur et il s’en réjouissait. Ce n’était pas donné à n’importe qui de s’entendre avec tous les Suju.

Mais elle avait son caractère particulier, ni trop lisse ni trop énervant, qui faisait qu’elle arrivait à tous leurs plaire. Tout en connaissant des moments plus sensibles comme l’avait démontré sa dispute de la veille avec Heechul.

Ce fut d’ailleurs l’objet de ses pensées qui l’en sortit en se relevant soudainement pour lui faire un grand sourire, qu’elle dédia ensuite aux autres membres.

« J’espère que vous avez encore de la place ! On a fait un dessert avec Wookie. »

Les exclamations qui retentirent alors lui confirmèrent que, oui, ils avaient encore de la place. Callista éclata de rire, avant d’aller chercher le fameux dessert et les bougies destinées à Heechul. Ryeowook la suivit et l’aida à allumer le deux et le neuf.

Précautionneusement, la jeune femme sortit le gâteau sur la terrasse sous les exclamations ravies des ventres-sur-pattes. Même s’il ne le montrait, Ryeowook constata qu’Heechul était ému de par son regard humide et il fut complètement satisfait de ce repas.

« Attendez, attendez, les cadeaux ! S’exclama Sungmin. »

Ce fut une ruée soudaine vers les escaliers, alors qu’ils allaient tous chercher les paquets qu’ils avaient fait pour leur second aîné. Callista sourie, amusée, avant d’aller récupérer ses propres paquets encore dans la cuisine.

Ils furent tous réunis une dizaine de minutes plus tard et Heechul se trouva aussitôt entouré de onze cadeaux. Puis ils se mirent en ligne derrière lui pour lui chanter sa chanson de la journée.

« Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire Heechul, joyeux anniversaaaaiiire ! »

Heechul éclata de rire, heureux, en les applaudissant, avant de se tourner avec impatience vers ses paquets. Tout le monde réunit les chaises autour de lui, chaque Super Junior aussi impatients que lui. L’androgyne tendit la main vers le paquet qu’avait déposé Callista en première.

« C’est de toi, celui-ci Calli non ?

- Oui, c’est le mien.

- Oh, tu étais au courant de l’anniversaire d’Heechul ? S’étonna Siwon.

- Je sais tout Choi Siwon, tout, déclara-t-elle d’un ton mystérieux alors que Leeteuk et Ryeowook, derrière elle, éclataient de rire, étant au courant de toute l’histoire.

- Bon, on en revient à moi là ? S’exclama Heechul, vexé que l’attention ne lui soit plus portée. »

Les cadeaux défilèrent, un à un, sous les exclamations de joie même si l’Eunhae se faisait bien plus entendre que les neuf autre réunis. De Callista, Heechul reçut un collier, une longue chaîne argentée accompagnée d’un pendentif en forme de de tête de mort noire.

Par Donghae et Eunhyuk, deux fins bracelets en or blanc. Et pour finir dans les bijoux, Kyuhyun et Sungmin lui offrirent une chevalière en argent parsemée d’arabesques blanches. Shindong et Siwon s’étaient également mis ensembles et lui avaient achetés un nouveau costume blanc et les chaussures en cuir qui allaient avec.

Au plus grand amusement de tous, Yesung lui offrit un lot de cinq dvd qu’il voulait voir avec lui. Mais le cadeau qui fit le plus rire fut celui de Ryeowook qui lui tendit un livre de recettes pour qu’il se débrouille par lui-même.

Alors qu’Heechul protestait que ce n’était pas un vrai cadeau, l’eternal maknae sortit un autre paquet derrière lui qui contenait un petit coussin à utiliser dans les moyens de transport, bien utiles pour un groupe tel que le leur qui se déplaçait souvent.

Le dernier cadeau fut celui de Leeteuk. A la plus grande joie de l’androgyne, il découvrit le dernier IPhone 4S, celui avec lequel il soûlait tous les Super Junior depuis plusieurs mois. Et la réaction attendue ne tarda pas, comme le souligna les cris stridents qu’il émit. ‘Pire qu’une fille’ selon Callista, ce qui lui valut une tape sur la tête de la part d’un Heechul tout de même bien heureux.

~MS~

PDV : #All

Les Super Junior observaient goguenards Leeteuk à la caisse, payant le restaurant pour eux tous. Cela avait été sa décision, sortir dans un des restaurants de la ville de Callista le soir-même pour fêter l’anniversaire d’Heechul. La jeune femme les avait alors conduits chez son italien favori, pas trop cher mais qui faisait d’excellents plats.

Seulement, au moment de payer, ça avait été la bataille pour savoir qui règlerait pour eux tous. Heechul avait été écarté d’office et finalement, en plein milieu des négociations, Shindong avait proposé que celui qui avait donné l’idée s’en occupe. Soit Leeteuk. Il n’en avait pas été ravi, mais devant l’insistance de dix gamins surexcités, il avait abandonné l’idée de résister et s’était plié à la décision générale.

Désormais, ils étaient en route pour la maison Sinclair et contrairement à ce que l’on pouvait attendre, absolument pas endormis alors qu’il était déjà une heure du matin passé. Mais ils avaient cette envie de jouer en eux et c’est pourquoi à peine posés dans le salon qu’Eunhyuk proposa qu’ils jouent à un jeu, n’importe lequel.

Le tout était de mettre onze personnes d’accord, mais puisque c’était l’anniversaire d’Heechul, on le laissa choisir. A leur plus grand malheur. Le Jeu de la Bouteille fut décidé contre l’unanimité, mais la volonté d’Heechul devait être respectée. Seul Shindong ne jouait pas, par respect pour Nari et parce qu’il n’avait pas tellement envie d’embrasser les autres Suju.

Et malgré les protestations générales, Heechul n’en démordit pas : seul Shindong avait le droit de ne pas jouer. Les neuf autres étaient obligés de participer et avec une fille pour dix garçons, ils étaient certains de ne pas toujours tomber sur Callista. Au plus grand amusement de celui qui était à l’origine de ce jeu.

Ce ne fut que lorsque Callista eut amené une bouteille de bière vide de la cuisine et qu’ils se furent installés en cercle, Shindong inclut parce qu’il voulait tout de même voir le résultat, qu’ils commencèrent le jeu.

« Donnez la bouteille à Siwon en premier ! S’exclama Heechul. Avec la chance qu’il a, il est capable de ne plus tomber dessus de tout le jeu. »

Et malgré les protestations du plus croyant de tous, la bouteille lui fut mise de force entre les mains. En soupirant, parce qu’il savait qu’il n’avait pas le choix, Siwon posa la bouteille au centre et la fit tourner, sous la plus grande attention. Elle ralentit peu à peu avant de s’arrêter définitivement sur ~

« SUNGMIN ! Hurla Heechul en levant les bras au ciel.

- Ouais, on l’avait remarqué tout seul comme des grands Chullie, marmonna l’intéressé. »

Mais le jeu était le jeu et il n’avait absolument pas le choix. Siwon, tout aussi ravi, abrégea ses souffrances en posant ses lèvres un quart de seconde sur les siennes avant de se reculer à toute vitesse.

« Nouvelle règle ! Cria encore une fois Heechul. On est obligé de rester minimum cinq secondes. Sinon ce n’est pas drôle ! Et comme je suis le roi de la soirée, vous êtes obligés d’obéir, finit-il, un grand sourire qui n’avait rien d’innocent aux lèvres. »

Et le jeu repris, de Sungmin cette fois-ci. Celui-ci ne donna qu’une légère impulsion sur la bouteille qui s’arrêta immédiatement sur son voisin de gauche. Eunhyuk. Sungmin pouffa, en pensant que décidément ils échangeaient pas mal de baisers tous les deux depuis leurs débuts. Et comme il en avait l’habitude, il eut moins de mal qu’avec Siwon. Il se pencha simplement en avant et laissa son ami l’embrasser tendrement.

Donghae, lui, ne voyait pas tout à fait ça du même œil. Dire qu’il fantasmait sur Eunhyuk depuis des jours, voire peut-être même des semaines, la réalisation de ce fait s’étant faite que récemment, et qu’il ne pouvait pas toucher à ses lèvres si tentantes. Même avec ce foutu jeu, il sentait qu’il n’aurait pas cette chance. Et c’était peut-être mieux, il ne savait pas comment il pourrait réagir s’il goûtait à ces deux délices roses.

Cependant, en ce moment-même, son cœur refusait d’écouter sa raison et il boudait dans son coin. Mais personne ne le vit et le jeu continua. Eunhyuk fit habilement tourner la bouteille, peut-être même un peu trop fort, puisqu’elle eut le temps de faire trois tours avant de s’arrêter. Kyuhyun. Le maknae tira une tête de cinq mètres de long, mais le jeu était le jeu et il devait se laisser faire.

C’est complètement crispé qu’il laissa Eunhyuk toucher ses lèvres pendant cinq secondes avant de le repousser brutalement en hurlant que le temps était écoulé et de faire tourner la bouteille à son tour. Par chance, la personne sur laquelle il tomba n’était pas un de ses frères. Callista. Il sourit, même si cela le gênait malgré tout.

Il se pencha vers la jeune femme presque en face de lui et apposa ses lèvres charnues sur celles bien douces de leur hôte. Il se recula au bout des cinq secondes imposées, mais bien moins crispé que lorsque ce fut Eunhyuk.

Ce fut au tour de Callista de faire tourner la bouteille de bière. Le jeu les excitait tous de plus en plus et ils s’amusaient à parier sur qui tomberait celui qui faisait tourner la bouteille pour ensuite le charrier avec joie et bonne humeur.

Le lancer de la jeune femme désigna Ryeowook qui arbora immédiatement un sourire gêné. Mais il passa tout de même au-dessus de Shindong qui se trouvait à sa droite et à la gauche de Callista pour aller embrasser celle-ci. Elle lui sourit gentiment pour le rassurer quand il se recula, puisque c’était à son tour de faire tourner la bouteille.

Celle-ci tourbillonna un bref instant avant de s’arrêter enfin. Yesung. L’eternal maknae rougit violemment, ce que tous mirent sur le compte de la gêne. L’aîné prit les choses en main et embrassa rapidement le cadet, avant de faire lui aussi tourner la bouteille qui tomba sur Heechul.

L’androgyne hurla presque de joie, tant il voulait jouer depuis qu’il avait proposé le jeu. Il saisit Yesung par le cou, avant d’apposer sauvagement ses lèvres sur les siennes. Et Heechul étant Heechul, il ne se contenta pas d’un petit baiser de surface mais viola presque la bouche de son plus proche cadet.

Puis, tout heureux, il fit alors tourner la bouteille qui s’arrêta rapidement. Callista. Enfin, techniquement c’était Shindong, mais puisqu’il ne jouait pas et que la bouteille penchait plus vers Callista que Ryeowook, c’était à la jeune femme d’embrasser Heechul.

Seulement, Shindong en décida autrement. Simplement pour embêter Heechul, il décida d’entrer dans le jeu à ce tour et saisit rapidement l’androgyne pour l’embrasser pendant les cinq secondes voulues par ce dernier.

« Mais ! S’écria Heechul, une fois le baiser fini. C’est pas du jeu !

- Quoi, je n’embrasse pas bien ? Ironisa Shindong. Allez, dernier tour, il est déjà deux heures du matin. Honneur aux dames, finit-il en tendant la bouteille à Callista. »

Celle-ci sourit, amusée comme tous les autres, et fit tourner la bouteille qui s’arrêta après un tour son voisin de droite. Donghae. Le poisson des Super Junior faisait la tête, parce qu’il n’avait eu aucune occasion d’embrasser Eunhyuk. Son Eunhyuk. Mais Callista était une jeune femme très agréable et elle n’avait pas à cracher sur son physique très avantageux.

Alors il sourit à son tour et se pencha vers Callista pour venir lui déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Lèvres qu’il trouva bien douces, soit-dit-en-passant. Une fois le baiser terminé, tous se levèrent pour aller se coucher en se souhaitant une bonne nuit selon les chambres.

Un seul n’était pas heureux de cette fin. Si Heechul avait décidé de ce jeu, c’était bien parce qu’il voulait embrasser une personne en particulier et il n’avait pas pu. Qu’à cela ne tienne, il irait de lui-même chercher son baiser le lendemain !
avatar
Lynelf || Managers
Managers

Messages : 2460
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Lun 20 Aoû - 23:43

*-*

Bon déjà.. omg que de couples \o/ xD J'ai une idée de avec qui Callista va finir (si elle finit avec quelqu'un du moins xD) et le Eunhae est trop chou *-* ♥ Mais alors Heechul.. je m'y attendais trop pas quoi xD Leeteuk peut-être ? :s Je vois pas... Siwon je pense pas non xD Et j'aurais bien dis Kyu mais ça colle pas avec ma théorie donc non je sais pas >< J'ai hâte de savoir *-*

Leeteuk le papa et Wook la maman~ c'est tout à fait ça Wink

Et j'ai déjà dis que j'aimais trop Callista ? Non parce que séreux *-* ♥

J'ai hâte de lire la suite, t'écris vraiment bien en plus ♥

Oh et le château de Chambord est pas loin de chez moi ! Et ça c'est cool parce que du coup quand je passerai devant je penserai à Hyuk qui veut noyer le fishy dans la fontaine xDD

___
"I’m not sure you know that the reason why I love you is you. Being you. Just you. That's why I love you."

cr: kkoming
https://twitter.com/SheIsLynelf http://lynelf.tumblr.com/
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Lun 20 Aoû - 23:51

Uhuh, pour les couples j'entretiens le mystère. Very Happy Surtout pour celui avec Callista en fait. Razz Normalement, si tout se passe bien, un couple se formera dans le prochain chapitre. Very Happy Mais qui, telle est la question. Cool

Je suis contente que tu aimes Callista, j'avais peur qu'elle soit énervante. x)

Tes compliments me font vraiment plaisir, merci Lyly ! ♥.♥ *la poutoute*

Haaan, le château de Chambord n'est pas loin de chez moi non plus. o.o Bon, bah, question dans le prochain MP. ~ x)
avatar
Kae Chan Ra || Super Fans
Super Fans

Messages : 174
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 22
Localisation : 63
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Sam 25 Aoû - 23:24

J'adooore !
Je veux la suiteee ! Je trouve Callista cool !
Vite vite la suiiite ! Smile
https://www.facebook.com/andrea.jamet.9
avatar
Eriam || Super Fans
Super Fans

Messages : 778
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Dim 28 Oct - 19:36

Oui, oui, oui : enfin le chapitre neuf ! \o/ Il aura mis du temps à venir celui-là. x) Entre les devoirs dus à ma terminale et les idées d'OS et/ou de drabbles qui venaient, je n'ai pas eu beaucoup de temps à lui accorder. .____. Mais le voilà ! 8D Et on avance enfin niveau couples, enfin vous verrez ça par vous-mêmes. ♥ Pour une fois, je n'ai pas grand chose à dire. 'o'
Alors bonne lecture ! ♥

_______________

Chapitre 9 - #Callista & Donghae - Eunhyuk


PDV : #Callista


En chantonnant, Callista termina de ranger ses vêtements dans son armoire. Elle savait qu’elle devait avoir l’air un peu niaise, mais c’était plus fort qu’elle : elle se sentait heureuse. Simplement heureuse. Et tout cela grâce à dix hommes. Cela ne faisait que six jours qu’ils étaient arrivés, mais la jeune femme passait des journées inoubliables avec eux.

Ils avaient toujours une activité en tête, une blague à sortir, et Callista ne cessait de rire. C’était vraiment agréable. De plus, malgré son jeune âge, ils ne la considéraient pas comme une enfant. Enfin… Pas toujours. Mais elle devait avouer que l’amusait tout de même. En souriant, Callista referma son armoire et se retourna pour sortir de sa chambre.

_ AAAAAAAAH !

Une main sur le cœur, la jeune femme observa celui qui venait de la faire sursauter. Heechul. Il était adossé à l’encadrement de la porte, un sourire amusé peignant ses lèvres.

_ Tu m’as faite peur imbécile, souffla Callista en cherchant à se calmer.

_ J’avais bien remarqué, ricana l’imbécile en question.

La jeune femme lui jeta un regard noir, pour la forme. Elle n’était pas énervée, cette manière d’agir était du cent pour cent Heechul et elle devait simplement apprendre à faire avec. Sans se soucier de lui, Callista tenta de passer à ses côtés pour sortir de la chambre, comme elle l’avait prévu au départ.

Mais Heechul lui attrapa soudainement le poignet pour la ramener contre lui, la collant contre son torse. Callista rougit vivement et essaya de se dégager de cette étreinte, sans succès. Le jeune homme, quant à lui, était étrangement sérieux pour une fois. Il posa lentement ses deux mains sur les joues de Callista, qui se figea complètement. Elle ne comprenait plus rien et ne pouvait qu’observer les deux orbes noirs qui la fixaient intensément.

_ Heechul… Parvint-elle à murmurer. Qu’est-ce tu fais ?

_ Ce que je n’ai pas réussi hier soir, mais que je veux, vraiment.

Doucement, il abaissa son visage vers celui de Callista. Et il apposa tendrement ses lèvres sur celles de la jeune femme. Il se contenta d’un léger baiser, d’une caresse rapide. Puis il s‘écarta de Callista et l’observa d’un sourire attendri. La plus jeune, quant à elle, était toujours choquée.

_ Je veux sortir avec toi, Lista.

Les connexions se firent dans le cerveau de Callista. D’un même mouvement, elle attrapa Heechul, la sortit de sa chambre et ferma la porte à clés. Puis elle souffla longuement et laissa tomber au sol. Heechul venait de l’embrasser. Heechul voulait sortir avec elle.

Elle geignit en cachant son visage entre ses mains. Pourquoi elle ? Elle n’avait jamais eu de petit-ami et là, il fallait que ce soit Heechul. Kim Heechul ! Elle savait que de nombreuses filles voudraient être sa à sa place, mais elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire. Il n’y avait plus qu’une seule solution. Callista se jeta sur son portable, pour appeler son unique sauveuse.

_ Calli ! Je suis contente que tu m’ap ~

_ MIAAAA !

_ Oulà ! Qu’est-ce qu ~

_ J’AI BESOIN D’AIDE !

_ Euh… Ok, mais ~

_ JE NE SAIS PAS QUOI FAIRE !

_ CALLISTA SINCLAIR, ARRÊTES DE CRIER, S’IL-TE-PLAÎT MERCI !

La jeune femme arrêta de trépigner sur place, pour aller s’assoir sur son lit. Lee KanMia, sa meilleure amie. Celle qui savait tout d’elle. Et celle dont elle savait tout. Elle n’hésita pas un seul instant et lui raconta absolument tout : de l’annonce de son parrain, jusqu’au baiser avec Heechul.

Mia avait toujours été de bon conseil et cette fois-ci ne dérogea pas à la règle. Elles parlèrent longuement, apaisant ainsi Callista. Lorsqu’elle raccrocha, elle savait ce qu’elle devait faire. Mais elle n’en était pas moins stressée.

***

PDV : #Eunhyuk – Donghae

Assis sur le bord de la piscine, Donghae observait Eunhyuk et Sungmin se chamailler amicalement dans l’eau. Le blond tentait de noyer l’autre, seulement c’était plutôt le contraire qui se produisait. La faute aux muscles plus développés chez Sungmin que chez Eunhyuk. Même si aux yeux de Donghae, son meilleur ami était parfait.

Alors que cette pensée atteignait son cerveau, Donghae se força à fermer les yeux et à inspirer profondément. Son obsession pour le blond devenait de plus en plus forte, au-fur-et-à-mesure que les jours passaient. Et c’était dangereux, autant pour lui que pour Eunhyuk. Il ne voulait pas le blesser en cédant à une pulsion trop forte, mais surtout il ne voulait pas que son meilleur ami le voit autrement.

Donghae aimait leur amitié, il la chérissait plus que tout. Depuis qu’ils se connaissaient, Eunhyuk avait toujours été là pour lui, à chaque épreuve qu’ils avaient traversée. Et le contraire était tout aussi vrai. Ils avaient appris à se soutenir, à toujours être là l’un pour l’autre. Et Donghae se refusait à gâcher ça. Son lien avec Eunhyuk était la chose la plus précieuse qu’il avait. Il se refusait à le briser. Alors il tairait ses envies.

Il éclata de rire quand il vit Eunhyuk qui réussit à enfin noyer Sungmin. Seulement, même pas trois secondes plus tard, Kyuhyun – qui jusque-là paraissait sur l’une des chaises longues – se jeta à l’eau pour venger son ami. Et Donghae voyant que la chance d’Eunhyuk tournait plongea à son tour.

_ Hey le maknae, laisses Hyuk tranquille !

_ Il n’avait qu’à pas noyer Min ce macaque !

_ Tu sais ce qu’il te dit le macaque ?! »

Ce furent les derniers mots que prononça Eunhyuk, avant que Sungmin et Kyuhyun ne le plongent. Tout en riant, Donghae se saisit de la main du blond et le tira vers lui. Eunhyuk toussait sans s’arrêter, rejetant l’eau qu’avaient aspirée ses poumons. Tout de même inquiet, le brun le força à sortir de la piscine pour le faire s’allonger sur une chaise longue.

_ Je vais bien Hae, je suis juste ~

_ Entrain de t’étouffer, termina Donghae alors qu’Eunhyuk toussait de plus bel.

Une fois sa quinte de toux passée, Eunhyuk lui sourit. Puis frissonnant de froid à cause du léger vent qui soufflait, il lui proposa de rentrer à l’intérieur pour se doucher. Couverts de leurs immenses serviettes, ils se dirigèrent tous les deux vers l’étage, en riant, tout en évitant de mettre de l’eau partout. Une fois devant la salle de bain, ils se regardèrent.

_ Vas-y le premier, proposa Donghae. J’ai moins froid que toi, constata-t-il devant les tremblements du blond.

_ Qu’est-ce que tu racontes ? Interrogea Eunhyuk. On y va ensembles ! On prend toujours nos douches ensembles, je ne vois pas pourquoi ça changerait.

Donghae se figea et l’observa, les yeux écarquillés. Oui, c’était vrai, ils prenaient très souvent leurs douches ensembles. A la fois pour l’économie de temps, mais aussi parce qu’ils appréciaient rester juste tous les deux, à discuter. Ce qui était rarement possible dans leur chambre à Séoul, ayant toujours un membre pour venir leur demander quelque chose.

Mais là, maintenant, Donghae ne s’en sentait pas capable. Observer le corps d’Eunhyuk, l’eau dévaler sa peau laiteuse, les gouttes glisser entre ses abdos… Rien qu’à cette image, il eut une bouffée de chaleur. Mais il n’avait pas le choix, le blond l’entraînant sans attendre dans la salle de bain, avant de se déshabiller.

Donghae se refusait à changer sa relation avec Eunhyuk. Il devait donc agir comme avant et faire comme si de rien n’était. Il soupira, avant de laisser tomber sa serviette et son maillot de bain. Puis il rejoignit son meilleur ami dans le bac à douche. Celui-ci lui offrit un de ses merveilleux sourires, qui fit battre plus intensément le cœur de Donghae. Juste une attirance physique, vraiment ?

Mais il n’eut pas le temps d’y penser plus, Eunhyuk le surprenant avec un jet d’eau gelée. Ils se disputèrent comme des enfants, jouant dans la douche avec leurs savons et la pomme de douche. Ils ne sortirent qu’une demi-heure plus tard, un immense sourire gravé sur leurs visages. C’était des moments tels que celui-ci que Donghae chérissait par-dessus tout, des moments où ils étaient heureux juste grâce à la présence de l’autre.

Les deux amis se séparèrent peu après, pour aller s’habiller dans leurs chambres respectives. Puis Donghae s’allongea sur son lit, soufflant longuement. Les doutes revenaient. Il se détestait de ressentir ça, il se sentait comme s’il salissait son meilleur ami. Et tout seul, il plongeait dans sa déprime. Il se leva alors, dans le but de rejoindre les autres membres, mais une tête blonde passa par la porte de sa chambre, rapidement suivie par le corps de son propriétaire.

_ Hyuk ? Qu’est-ce qu’il y a ?

_ Rien d’important, sourit Eunhyuk. Je voulais juste être avec toi, depuis qu’on est en vacances, on n’a jamais été vraiment que tous les deux.

Et il vient s’assoir à côté de Donghae sur le lit, se callant lui aussi contre les oreillers et la tête de lit. Puis il tourna son visage vers son ami, pour l’observer longuement, avant de lâcher un petit sourire. Eunhyuk sentait bien que quelque chose n’allait pas chez Donghae en ce moment-là, et cela le rendait triste. Il n’aimait pas voir son meilleur ami broyer du noir, cela lui faisait bien trop mal au cœur.

_ Hae ? Tu te souviens de ce que tu m’as dit le premier jour où on est arrivé ici ? Que je pouvais tout te dire… Le contraire est tout aussi vrai Hae. Je serais toujours là pour toi, tu le sais.

_ Oui, bien sûr Hyuk. Je le sais, mais… C’est tellement plus compliqué… Je… Je ne veux pas que tu me vois autrement et je ne sais pas comment le dire… Je… J’ai peur et je…

Donghae savait qu’il ne pouvait rien cacher à Eunhyuk, même s’il l’avait espéré. Seulement, rien que l’idée de lui dire le faisait paniquer. Il ne voulait pas perdre son amitié, c’était ce qu’il avait de plus important. Il ne savait pas comment s’en sortir, les larmes montant toutes seules.

Un sanglot lui prit la gorge, serrant le cœur d’Eunhyuk. Il ne voulait pas le faire pleurer ! Tout mais pas ça, Donghae était ce qu’il avait de plus précieux, il était hors de question qu’il le blesse. Rapidement, il le saisit dans ses bras et le serra contre son corps.

_ Chut Hae, chut. Je ne veux pas que tu pleures, c’est trop douloureux. Si tu ne te sens pas prêt à me le dire, ce n’est pas grave. Mais surtout, ne te force pas. Tu m’en parleras quand tu te sentiras prêt.

Donghae acquiesça, même s’il doutait qu’il serait prêt un jour. Mais au moins, il pouvait l’espérer. Cela lui permettait de tenir debout. Tout en souhaitant qu’Eunhyuk serait, quant à lui, capable de l’entendre. Mais pour le moment, il profita simplement de l’étreinte que lui offrait son ami. Il nicha son nez dans son cou et l’entoura de ses deux bras. C’était ici qu’il était le mieux, entre les bras chauds de son meilleur ami.

***

PDV : #Callista

Callista avait tourné en rond dans sa chambre durant toute la journée. Elle n’était descendue que pour manger et avait soigneusement évité Heechul. Mia le lui avait dit : elle ne devait pas hésiter et foncer, puisque le jeune homme lui avait clairement fait comprendre qu’elle l’intéressait. Mais c’était plus fort qu’elle : elle paniquait simplement en le voyant.

Elle ne savait pas quoi faire et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle n’avait jamais eu de petit-amis et donc se trouvait extrêmement timide face à cette situation. Ensuite, il s’agissait de Kim Heechul, une de ses idoles, qui vivait normalement à plusieurs milliers de kilomètres de chez elle. Enfin, il avait dix ans de plus qu’elle et elle se sentait comme une enfant.

En soupirant, Callista s’affala sur son lit, le regard porté dans le vide. Peut-être pouvait-elle aller le voir… Lui dire qu’elle acceptait… L’embrasser… Elle rougit rien qu’à cette idée. Elle ne pourrait jamais faire ça !

Son portable vivra, la sortant de ses pensées. Elle le saisit pour voir un message d’une de ses amies danseuses qui lui proposait d’aller danser avec elle et les autres dans la rue, comme elles l’avaient déjà fait au cours de l’année. Callista accepta aussitôt, se disant que cela pouvait lui changer les idées. Elle enfila rapidement un t-shirt et un jogging, avant de dévaler les escaliers.

Callista aurait pu quitter la maison sans ne rien dire, comme il lui arrivait de le faire avec sa mère. Mais les Super Junior étaient si attentionnés avec elle, qu’elle se sentait mal de ne pas les en informer de vive voix. Ce fut pourquoi elle débarqua sur la terrasse soudainement. S’y trouvaient Leeteuk, Heechul, Siwon et Shindong en pleine discussion. Ce dernier la remarqua aussitôt et s’étonna de sa tenue.

_ Tu t’es décidée à faire du sport Callista ?

_ Je sors, je vais danser avec des amies dehors.

_ Hors de question, déclara Leeteuk d’une voix autoritaire. Il va se mettra à pleuvoir. Si j’ai fait rentrer ceux qui étaient dans la piscine, ce n’est pas pour te laisser traîner dans la rue.

De surpris, le regard de Callista passa à colérique. Elle n’aurait pas été aussi perturbée par Heechul, elle aurait docilement obéi à Leeteuk. Mais là, elle voulait simplement évacuer toute l’adrénaline qui faisait brûler son corps.

_ En France, je suis majeure Leeteuk et donc je fais ce que je veux. Et si tu veux reprocher ma sortie à quelqu’un, c’est à Heechul.

Callista ignora les quatre regards surpris, même blessé de la part de l’androgyne du groupe. Elle se hâta de traverser le salon en sens inverse, apercevant Yesung et Ryeowook assis sur l’un des canapés. Le plus âge semblait murmurer quelques secrets au second, tandis que ce dernier ricanait le plus silencieusement possible.

Mais Callista ne s’en soucia pas outre-mesure, souhaitant juste s’échapper de la maison. Lorsqu’elle mit un pied dehors, elle sentit les premières gouttes s’abattre sur son corps. Cependant, cela ne l’arrêta pas et elle se contenta de ramener la capuche de son sweat sur ses cheveux, avant de se dépêcher de passer les limites de la propriété.

***

La nuit était tombée depuis plusieurs heures, tout comme la pluie. Et depuis elle ne s’arrêtait pas, cognant violemment contre les fenêtres de la grande maison Sinclair. Callista pénétra rapidement chez elle, avant de refermer la porte à clé. Elle était trempée des pieds à la tête et tremblait de tout son corps.

Il était au moins une heure du matin passée et elle venait tout juste d’arrêter de danser avec ses amies. Peu importe l’eau qui leur tombait dessus, elles avaient continué, vivant juste de leur passion. Mais Callista commençait à regretter peu à peu, tandis que ses vêtements trempés la glaçaient à chaque pas.

Certes, elle s’était vidée l’esprit, mais à quel prix ? Elle refusa de penser à nouveau à toute cette histoire et alla simplement se coucher. Fébrilement, elle enfila un pyjama sec avant de se glisser dans sa couette toute chaude. Elle soupira de bien-être et se mit en boule pour chercher le sommeil.

Sa nuit fut agitée. Elle ne réussit à dormir que par à-coups, des bouffés de chaleur ou de froid la prenant par intermittence. Alors que la matinée était bien entamée, de violentes nausées la prirent soudainement. Sans attendre, Callista se jeta hors de son lit et se précipita vers la salle de bain.

A peine eut-elle atteint les toilettes qu’elle se mit à vomir. Son estomac se tordait sous la douleur et elle ferma les yeux sous le choc de son corps.

_ Lista ?

La jeune femme reconnut sans mal la voix de Siwon, mais ne put lui répondre. Du coin de l’œil, elle le vit s’agenouiller à ses côtés pour soulever délicatement ses cheveux d’une main et la soutenir de l’autre.

Il attendit patiemment son corps se calme, puis il l’aida à boire un peu d’eau pour se rincer la bouche. Et sans lui demander quoique ce soit, il alla récupérer un gilet dans la chambre de Callista, avant de le lui enfiler pour ensuite l’amener au rez-de-chaussée.

_ Tu aurais dû écouter Leeteuk.

_ Je sais, murmura la jeune femme, bien trop faible pour protester.

Siwon lui sourit tendrement, mais ne rajouta rien. L’état de Callista le préoccupait malgré tout, pour qu’il ne l’accable plus. Il poussa la porte de la salle à manger où tous les membres étaient réunis, puisqu’il pleuvait toujours.

Les yeux entrouverts et les oreilles bourdonnantes, Callista se sentit simplement posée sur une chaise, avant qu’une douce chaleur ne l’envahisse. Elle souleva difficilement sa paupière gauche pour apercevoir Leeteuk qui l’entourait de ses bras. Puis il la souleva facilement et la posa sur ses genoux.

_ C’est un signe Lista ! Se moqua-t-il.

_ Nnnnh ! Geignit la jeune fille, dont le crâne jouait au marteau-piqueur.

Le leader lui embrassa la tempe, puis ordonna aux membres de reprendre leurs places afin qu’ils lui laissent de l’air. Ryeowook qui se trouvait à la droite de Callista et Leeteuk, trépignait d’inquiétude.

_ Qu’est-ce que tu exactement ?! Attaqua-t-il pratiquement la plus jeune.

_ Du calme Wookie, elle n’est pas en état, le calma Leeteuk.

_ Désolé Lista, répondit Ryeowook, penaud. Mais je suis inquiet ! Il me faut les symptômes si je veux te soigner.

_ J’ai… De la fièvre… Des nausées… Mal au crâne aussi… Je me sens toute faible… Murmura faiblement la jeune femme, qui sentait qu’elle allait se rendormir, bien calée contre le torse de Leeteuk.

Des voix se firent entendre à ses côtés, avant qu’on ne la soulève de Leeteuk. Elle se trouvait dans d’autres bras, plus fins que ceux du leader. Et ils la serraient différemment aussi. De manière plus douce, plus attentionnée encore que Leeteuk, si c’était possible.

En entrouvrant les yeux, les soupçons de Callista se confirmèrent. C’était bien Heechul qui la portait. Il semblait se diriger les escaliers, mais elle ne put se questionner d’avantage. Elle se sentait trop faible pour réfléchir et se contenta de se laisser faire. Elle n’avait de toute manière, pas le choix.

La jeune femme réagit seulement lorsque l’androgyne la déposa sur son lit. Alors qu’il allait repartir, elle lui saisit le poignet comme il l’avait fait la veille. Elle ouvrit les yeux du mieux qu’elle put et l’observa quelques secondes, avant d’ouvrir la bouche.

_ Reste.

_ Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée Lista.

_ S’il-te-plaît Heechul… Reste…

Elle tira un peu plus sur son poignet pour l’y inciter et il finit par capituler. Il s’assit sur le lit, se calant contra la tête de lit. Callista n’hésita pas un seul instant et elle vint se coller à lui, posant sa tête sur ses jambes. Heechul se figea, avant de lui caresser tendrement les cheveux.

_ Je ne sais pas à quoi tu joues Lista… Hier, tu me rejettes et là tu ~


_ Je ne t’ai pas rejetée, la coupa Callista. J’étais juste… Choquée. On se connaît depuis huit jours Heechul, c’est assez… Rapide comme approche.

_ Je sais rapidement ce que je veux, soupira le jeune homme. Je n’hésite jamais.

_ Pas moi… Je n’ai jamais eu de petit-ami, j’ai dix ans de moins que toi, je… Je me sens comme une enfant, une personne qui ne sait rien… Mais, continua-t-elle avant qu’il ne la coupe, mais j’ai réfléchi. Vous repartez dans deux mois… Je n’ai pas de temps à perdre… Alors… J’accepte Heechul. J’accepte de sortir avec toi.

Callista ferma les yeux une fois sa tirade terminée. Elle ne savait pas comment le jeune homme allait réagir, elle se sentait comme une débutante. Heechul bougea dans le lit, pour s’allonger à ses côtés. Puis d’une main douce, il vint lui caresser tendrement la joue. La jeune femme ouvrit lentement les yeux pour l’observer.

_ C’est vrai Lista, il y a une grande différence d’âge entre nous. Mais je n’ai jamais donné d’importance à ce genre de détails. Tu ne sais rien des relations, soit. Je t’apprendrais. Mais n’aie pas peur. Jamais je ne te ferais de mal. C’est une promesse.

Elle acquiesça doucement, fascinée par ses grands orbes noirs, emplis de tendresse et de sincérité. Heechul se pencha vers son visage, le recouvrant de son souffle chaud. Callista referma les yeux, son cœur palpitant à l’attente de la suite. Et elle crut recevoir un choc quand les lèvres du jeune homme se posèrent à nouveau sur les siennes. C’était intense.

Elle avait hâte de savoir. De tout savoir. Et surtout elle allait apprendre à apprécier chaque jour qui s’offrait à elle.
avatar
Lynelf || Managers
Managers

Messages : 2460
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 6 Nov - 22:19

C'est mignon *-* (fin du commentaire)


Non je déconne xD Mais... j'ai pas grand chose à dire >< J'étais un peu sceptique pour Heechul au début mais finalement je trouve ça vraiment trop choupi :3
Par contre... du coup ta signature a tout cassé à la fin xDD Mais bon, c'est fishy, je lui pardonne xp
(et j'espère que Hyuk va le prendre bien hein u_u On sait jamais... tu es peut-être une mini sadique dans l'âme hem hem xD)

(vivement la suite :3 ♥)

___
"I’m not sure you know that the reason why I love you is you. Being you. Just you. That's why I love you."

cr: kkoming
https://twitter.com/SheIsLynelf http://lynelf.tumblr.com/
avatar
ParkSeoYeon || Entertainer
Entertainer

Messages : 7
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 19
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9 Mar 13 Nov - 22:06

c'est troooooooooop bien!! *O*
je trouve Heechul trop choupi! même si au début, je pensais qu'elle allait terminer avec Kyu x)

Vivement la suite! >3<
https://twitter.com/ParkSeoYeon2 http://together-forever36.skyrock.com/

Contenu sponsorisé ||

MessageSujet: Re: [Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9

[Shonen-Ai / Hetero / G] - Miss Simple - Chapitre 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ 슈퍼주니어 ★ :: ● ELFiction-
Sauter vers: