★ Le forum officiel de l'Association 프랑스 엘프 Line ★
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

[ARTICLE] Interview de Clinton Lau, frère d'Henry, par le magazine The Star, à propos du succès de ce dernier (01/07/13) Français / English

avatar
Lynelf || Managers
Managers

Messages : 2460
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 24
MessageSujet: [ARTICLE] Interview de Clinton Lau, frère d'Henry, par le magazine The Star, à propos du succès de ce dernier (01/07/13) Français / English Jeu 4 Juil - 20:03

Henry Lau passe de Willowdale à Superstar de Kpop
Henry Lau goes from Willowdale to K-Pop superstar
(English at the end of the post)

La sensation sud-coréenne est un membre du boyband Super Junior-M qui a un nouvel album solo.


Clinton Lau a encore du mal à envelopper son esprit autour du fait que son frère cadet, un ancien Torontois, est une célébrité à l'étranger. 
 
"Il a des fans qui le suivent 24h sur 24h, ils font des déplacements et le suivent en taxi" dit-il, l'incrédulité dans la voix. 
 
Vingt-quatre ans, Henry Lau a été arraché de sa maison à Willowdale il y a quelques années et a été depuis transformé en l'une des plus grandes sensations de K-POP de l'Asie, en jouant du violon dans Super Junior-M, un boysband du label coréen S.M Entertainment. 
 
La K-POP, un genre de danse musique qui allie pop acidulée, EDM et du hip-hop américain et R&B, est la plus chaude exportation culturelle de la Corée du Sud. Les trois premiers labels du pays ont gagné un record de 160 millions de dollars en 2011 en s'étendant au-delà de leurs propres frontières.
 
Avant que Lau auditionne pour S.M Entertainment, une agence de musique asiatique où les artistes s'entraînent intensivement pendant des années pour devenir l'une des plus grandes stars de la musique d'Asie, il était juste un enfant de 12 ans, épatant sa famille et ses amis dans les spectacles de talents. 
 
"Il avait juste un sens vraiment étonnant de la mise en scène qui lui est propre." dit Clinton Lau.
 
Jonathan Medina, le président d'un groupe de fans de musique coréenne à Toronto, affirme qu'il est inhabituel qu'Henry, qui selon lui, est l'équivalent en popularité à une Spice Girl dans les années 90, ai fait ça si fort dans la scène de la musique pop-coréenne.
 
"Il y a quelques autres Canadiens qui ont été repérés, parce que les labels de musique là bas, viennent dans des endroits comme Toronto pour trouver des talents, mais il n'y a pas beaucoup d'autres qui l'ont fait aussi remarquablement que lui", dit-il. 
 
"Il mentionne une autre canadienne, originaire d'Edmonton, qui a le nom de scène G.NA Choi, qui a été reperée et est maintenant une artiste solo à succès en Corée sous un label asiatique." 
 
"Mais il est encore très rare que quelqu'un de Toronto aie une vie de star comme ça." dit Medina.
 
Dans la famille Lau, Henry, Clinton et leur petite soeur ont joué du violon et du piano dès leur plus jeune âge. 
 
"Mon père a travaillé dans l'immobilier et ma mère restait à la maison alors elle était celle qui nous appliquait vraiment à jouer de la musique." dit Clinton, ajoutant que tous les enfants dans la famille prenaient le programme de Royal Conservatory pour le piano et le violon.
 
Henry a toujours bien fait à Toronto, remportant souvent des compétitions, mais il n'est pas allé jusqu'à à abandonner la voie de la musique classique et s'est inspiré d'une performance d'un spectacle de talents de Michael Jackson dans une autre école de Toronto qui l'a vraiment fait briller, dit alors son frère.
 
"Un ami lui a appris à chanter et danser, et il lui a appris à jouer du violon en retour", dit Clinton. 
 
Au printemps de sa 12ème année à A.Y Jackson Secondary School, Henry est allé avec quelques amis à une audition pour S.M Entertainment à Toronto, en chantant, dansant et jouant du violon.
 
"Ils l'ont appelé le lendemain et ma mère pensait que c'était une grosse anarque." dit Clinton, en riant.
 
Les dirigeants de S.M Entertainment ont dû emporter Mme Lau et Henry à leur siège social en Corée pour rencontrer le chef de la direction afin de lui faire croire leurs réclamations de vouloir former son fils à devenir une star. 
 
"Après qu'elle soit revenue, elle était d'accord avec lui et il s'est envolé peu après, en se faisant une place parmi les programmes de musique" dit-Clinton. 
 
Peu de temps après le voyage, Henry a pris l'avion vers la célébrité, manquant son bal de promotion.
 
Henry a bien été reçu et le premier album du groupe, Super Girl, qui a été mis en vente en 2009 a eu du succès.
 
Il a pris une pause pour étudier les éléments de production de la musique à la prestigieuse école Berklee College of Music de Boston et est retourné en Asie en Janvier 2013, juste à temps pour la sortie du deuxième album studio de Super Junior-M, Break Down.
 
Clinton a dit que c'était son expérience de la production de musique qui a aidé Henry à devenir un artiste solo masculin chez S.M Entetainment en plus d'une décennie quand il a sorti son propre album en Asie le mois dernier. On ignore encore quand l'album sera disponible au Canada.
 
"Henry plaisantait toujours en disant qu'il serait une pop-star au lycée, mais nous ne savions jamais que quelque chose comme cela était possible, pas venant de Willowdale." dit Clinton. "Je pense toujours que c'est un peu incroyable."

English :


Spoiler:
 


CREDITS:
Via: dreamhae for sup3rjunior.com
French Trans by WoodCloud & ChaELF for French ELF Line

___
"I’m not sure you know that the reason why I love you is you. Being you. Just you. That's why I love you."

cr: kkoming
https://twitter.com/SheIsLynelf http://lynelf.tumblr.com/

[ARTICLE] Interview de Clinton Lau, frère d'Henry, par le magazine The Star, à propos du succès de ce dernier (01/07/13) Français / English

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ 슈퍼주니어 ★ :: TRADUCTIONS :: ● 'Petits' Articles~-
Sauter vers: